Gare de Cornillon

gare ferroviaire belge

Cornillon
Image illustrative de l’article Gare de Cornillon
Localisation
Pays Belgique
Commune Liège
Quartier administratif Amercœur
Adresse rue Sainte-Julienne
4020 Liège
Coordonnées géographiques 50° 38′ 09″ nord, 5° 35′ 30″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCB
Exploitant SNCB
Caractéristiques
Ligne(s) 40
Voies 2
Quais 2
Altitude 65 m
Historique
Mise en service
Fermeture

La gare de Cornillon est une halte ferroviaire fermée de la ligne 40, de Liège à Maastricht via Visé. Elle est située dans l'actuel sous-quartier Cornillon, dans le quartier administratif d'Amercœur, sur le territoire de la commune de Liège en Belgique.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 65 mètres d'altitude, la halte fermée de Cornillon est située au point kilométrique (PK) 3,10 de la ligne 40, de Liège à Maastricht via Visé, entre la gare fermée de Liège-Vennes et la gare ouverte de Bressoux[1].

HistoireModifier

Située entre les gares de Liège-Longdoz et Bressoux, la halte de Cornillon est ouverte lorsque est inaugurée le la section de 17,8 km entre la Liège-Longdoz et Maastricht[2], gérée par la Compagnie du Chemin de fer de Liège à Maestricht[3]. Elle doit son nom au Mont Cornillon voisin.

La halte est fermée le lorsque la ligne 40 cesse d'être en omnibus[1]. En 2018, la trace de l'escalier permettant d'accéder aux quais et un bâtiment ferroviaire sont toujours présents[4].

ProjetModifier

En 2020, le projet de réouverture d'une halte ferroviaire à Cornillon est débattu[5].

RéférencesModifier

  1. a et b Wim Deridder, « 40 Y Val Benoit - Vise - Maastricht (NL) 40 », sur Chemins de fer belges, (consulté le ).
  2. David De Neef, « Ligne 40 : Liège - Visé - (NL) », sur belrail.be, (consulté le ).
  3. Roland Marganne, « La page B : De la vapeur aux trains IC... », sur Quenovel di Fosses, (consulté le ).
  4. « La trace de l'escalier », sur Google Street View, (consulté le ).
  5. Erik Dagonnier, « Liège : une motion pour ouvrir 3 gares aux Vennes, à Saint Léonard et à Cornillon », sur RTBF.be, (consulté le ).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier