Galen Burrell

coureur de fond américain

Galen Burrell
Image illustrative de l’article Galen Burrell
Galen Burrell en 2012
Informations
Disciplines Course en montagne, ultra-trail, course de fond
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (44 ans)
Kalamazoo
Palmarès
Championnats du monde de course en montagne longue distance - 2 -

Galen Gray Burrell, né le à Kalamazoo, est un coureur de fond américain. Il est vice-champion du monde de course en montagne longue distance 2006. Il a également remporté le marathon de Pikes Peak en 2004.

Biographie modifier

Né dans la ville de Kalamazoo dans le Michigan, Galen est peu sportif dans sa jeunesse. Il déménage au Colorado pour étudier le génie architectural à l'université du Colorado à Boulder et découvre la discipline de course en montagne[1]. En 2003, il participe pour la première fois au marathon de Pikes Peak, dont son père Buzz lui en fait les éloges, ayant participé à la course depuis 1969[2].

En 2004, il prend pour la deuxième fois le départ du marathon de Pikes Peak qui a rejoint le calendrier de la Skyrunner World Series. Il suit de près le favori Agustí Roc et n'accuse que quinze secondes de retard au sommet. L'Espagnol effectue ensuite une descente très rapide. Galen franchit la ligne d'arrivée en seconde position. Agustí et d'autres coureurs européens sont ensuite disqualifiés pour avoir coupé des virages durant la descente, offrant ainsi la victoire à Galen[3].

Le , il prend à nouveau le départ du marathon de Pikes Peak qui accueille le Challenge mondial de course en montagne longue distance. Le détenteur du record du parcours Matt Carpenter s'élance en grand favori. Malgré une violente crise de nerfs la veille, ce dernier domine la course. Galen parvient à effectuer une bonne course pour décrocher la médaille d'argent[4].

Le , il participe à son premier ultra-trail, le Kepler Challenge de 60 km à Te Anau en Nouvelle-Zélande. Rattrapant le leader Martin Lukes en milieu de course, Galen s'empare de la tête mais son attaque s'avère prématurée. Il se fait redoubler par Martin puis par John Winsbury et termine finalement troisième[5].

Le , il talonne Ben Stern durant la Miwok 100K et termine deuxième à huit minutes[6].

Palmarès modifier

Course en montagne modifier

no    Course Longueur Départ Temps
1re     Marathon de Pikes Peak 42,2 km h 0 min 4 s
2e     Marathon de Pikes Peak 42,2 km h 59 min 1 s
2e     Challenge mondial de course en montagne longue distance 42,2 km h 45 min 41 s
5e 5e   Challenge mondial de course en montagne longue distance 42,2 km h 11 min 5 s
9e 9e   Challenge mondial de course en montagne longue distance 21,4 km h 26 min 55 s
4e 4e   Marathon de Pikes Peak 42,2 km h 56 min 12 s
4e 4e   Marathon de Pikes Peak 42,2 km h 56 min 5 s
3e     Ascension de Pikes Peak 21,4 km h 25 min 45 s
3e     Ascension de Pikes Peak 21,4 km h 29 min 41 s

Ultra-trail modifier

no    Course Longueur Départ Temps
3e     Kepler Challenge 60 km h 17 min 40 s
4e 4e   Way Too Cool 50K 50 km h 25 min 59 s
2e     Miwok 100K 100 km h 58 min 0 s

Route modifier

Palmarès national et international
Année Compétition Lieu Place Épreuve Temps
2014 Humbolt Redwoods Marathon   Weott 1er Marathon h 33 min 36 s
2017 Napa Valley Marathon   Napa 2e Marathon h 33 min 25 s

Records modifier

Records personnels
Épreuve Performance Date Lieu
Marathon h 33 min 36 s   Weott

Notes et références modifier

  1. (en) Scott DeCamp, « Trail, mountain runner Galen Burrell climbs to top of heap in Borgess Half Marathon », sur mlive, (consulté le )
  2. (en) Zak Brown, « Like father, like son », sur Daily Camera, (consulté le )
  3. (en) Tim Bergsten, « Roc crosses line first, but Burrell wins race », sur Colorado Springs Gazette, (consulté le )
  4. (en) Danny Hughes, « Carpenter, Murray Victorious at WMRA Challenge at Pikes Peak », sur www.worldathletics.org, (consulté le )
  5. (en) Alistair McMurran, « Athletics: Lukes dominant in Kepler Challenge », sur Otago Daily Times Online News, (consulté le )
  6. (en) Justin Mock, « This Week In Running: May 4, 2015 », sur iRunFar.com, (consulté le )

Liens externes modifier