Ouvrir le menu principal

Gabriel-Sébastien Simonet

céramiste, peintre, sculpteur et photographe français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sébastien.
Gabriel-Sébastien Simonet
Gabirel Sebastien Simonet.jpg
Autoportrait présumé de Sebastien réalisé en 1938, Huile sur toile 65 × 46 cm, Centre d’art Sebastien Saint-Cyr-sur-Mer.
Naissance
Décès
(à 81 ans)
Paris, France
Nom de naissance
Gabriel Sebastien Simonet
Autres noms
Sébastien
Nationalité
Activités
Céramiste, peintre, sculpteur, photographe
Autres activités
écrivain
Formation
Mouvement
Distinctions
médaille d’or en 1939à la Triennale de Milan

Gabriel-Sébastien Simonet, dit Sébastien est un céramiste, peintre, sculpteur et photographe français né en 1909 à Paris et décédé en 1990 à Paris.

Il est sorti premier de l'école Boulle, ex æquo avec Maxime Old, en 1928[1].

CarrièreModifier

Il se dirige d’abord vers la décoration et se passionne pour la photographie. Il peint ses premiers tableaux à Pornic, Paris, Le Pouldu. Il réalise ses premières sculptures dans la vallée de l'Ourika (Atlas (massif) au Maroc), dans un village de potiers. Replié à Vallauris après la démobilisation en 1940, il s’adonne surtout à la céramique. Un critique l’appelle « le magicien de la terre de Vallauris »[réf. nécessaire].

Lauréat de la Fondation américaine Florence Blumenthal en 1936, il présente à l’exposition internationale de Paris, en 1937, une quarantaine d’œuvres qu'André Gide qualifie de mystico-sensuelles[réf. nécessaire]. Il participe aux expositions internationales de New York et de San Francisco en 1939, ainsi qu’à la Triennale de Milan où il obtient une médaille d’or.

Il reçoit de nombreuses récompenses comme deux diplômes d’honneur à Florence en 1953 et 1955, une Médaille d’argent à l’Exposition universelle de Bruxelles en 1958, une Médaille d’honneur du Mérite civique en 1963, un diplôme d’honneur à Vallauris en 1966, une Médaille d’honneur au Salon de la Marine en 1968, une Médaille d’or des Arts, Sciences, Lettres en 1970.

Il a participé à différents salons : l’Imagerie, Les Tuileries, l’Art sacré, la Marine... Il fut aussi sociétaire du Salon d’Automne, du Salon des Artistes décorateurs, du Salon des Indépendants, du Cercle des Gobelins et des Beaux-Arts de Paris.

En juin 1993 est inauguré un Centre d'art Sébastien à Saint-Cyr-sur-Mer dans le Var avec un legs de 182 œuvres souhaité par l'artiste.

ŒuvresModifier

Des œuvres de Sébastien se trouvent dans les collections publiques françaises suivantes :

  • Musée des arts décoratifs de Paris,
  • Musée de Pont-Aven,
  • Musée de la Marine de Paris,
  • Musée des Années 1930 de Boulogne-Billancourt,
  • Musée Magnelli, Musée de la Céramique de Vallauris
  • La Piscine (musée) – Musée d’Art et d’Industrie André Diligent de Roubaix,
  • Mémorial- Musée Jean Moulin de Paris,
  • Centre Jeanne d’Arc à Orléans,
  • Musée départemental de l’Oise à Beauvais,
  • Musée des Beaux Arts de Bordeaux [liste non exhaustive][2]
    • Le marchand de sortilèges (1931), crayon et aquarelle sur papier collé sur papier[3]
    • Le marchand de soupe (1931), crayon et aquarelle sur papier collé sur papier[4]
    • L'arbre aux chèvres (1931), crayon et aquarelle sur papier[5]
    • Trois amis et un lézard (1931), crayon et aquarelle sur papier[6]
  • Musée d’Art moderne de Troyes
  • Fonds National d’Art contemporain – Puteaux

BibliographieModifier

  • Gaston Poulain, Comœdia du 10 décembre 1936
  • La Renaissance du décor : Sébastien in Le Décor d’Aujourd’hui no 16, avril-mai 1936
  • Louis Cheronnet, « Sébastien », in Art et Décoration no 8, septembre-octobre 1938
  • Michel Fare, La céramique contemporaine, 1953
  • Anne Lajoix, L’Age d’or de Vallauris, 1995
  • Emmanuel Bénézit, Jacques Busse, Dictionnaire des Peintres, Sculpteurs, Dessinateurs et Graveurs, tome 12, 1999, p. 616
  • Claire Cominetti, Catalogue raisonné des 182 œuvres du Centre d’Art Sébastien, éd. Adrien Maeght, 2000
  • Bruno Gaudichon, Catalogue des collections de La Piscine-musée d'art et d'industrie, Roubaix, , p. 91
  • Pierre Staudenmeyer, La céramique française des années 1950, 2001, p. 292-293
  • Béatrice Salmon, Céramiques du XXe siècle, , p. 94
  • Claire Cominetti, Patrick Descamps, Amandine Delcourt et al., Le Maroc de Sébastien, éditions Artlys,
  • Martine Soria, Ceramica de artista, 2008, p. 164-171
  • Amandine Delcourt (dir.), Les Sébastien de La Piscine, édition Gourcuff Gradenigo,

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier