Għar Dalam

grotte de l'île de Malte

Għar Dalam
GharDalam-intérieur Grotte.jpg
Intérieur de la grotte, près de l’entrée.
Localisation
Coordonnées
Adresse
BBG 9014 Birżebbuġa
Flag of Malta.svg Malte
Localité voisine
Caractéristiques
Type
Longueur connue
144 m
Occupation humaine
Patrimonialité
Site web
Géolocalisation sur la carte : Malte
(Voir situation sur carte : Malte)
Point carte.svg

Għar Dalam (litt. : « la grotte obscure ») est une grotte située dans l'Est de l'île de Malte. En 1865, le professeur Arturo Issel (1842-1922), géologue génois, à la recherche de la présence d’une colonisation humaine de Malte au Paléolithique, y découvre un gisement importants d’ossements[1]. Une trentaine de squelettes d’animaux sont identifiés pendant les campagnes de fouilles de 1885 à 1892, de 1914 à 1917 et de 1934 à 1936 mais aucun os ou partie de squelette humain n’est mis au jour. Pourtant en 1917 deux molaires humaines sont découvertes au plus profond de Għar Dalam. En 1920 deux anthropologues britanniques les attribuent à des hommes préhistoriques du tertiaire, à l’homme de Neandertal, mais des datations plus récentes (1964) les attribuent à un homme moderne[2]. Cependant, selon Anton Mifsud au moins une des dents retrouvées sur le site de Għar Dalam montre tous les traits anatomiques caractéristiques et exclusifs des molaires néandertaliennes, ce qui soutient très fortement la classification néandertalienne de l'individu à qui appartenait cette molaire, repoussant ainsi la présence humaine dans cette grotte et île à 30 000 ans[3],[4].

L'environnement naturel est intégré au Réseau Natura 2000.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. B. Sedlaczek (2000) p. 10
  2. A. E. Azzopardi p. 70
  3. (en) Anton Mifsud, « Dossier Malta 2016 - Graham Hancock Official Website », revue scientifique,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. (en-GB) Ivan Martin, « Could the first Maltese have been Neanderthals? », Times of Malta,‎ (lire en ligne, consulté le )

BibliographieModifier

  • (fr) Aldo E. Azzopardi, Malte et ses îles, Casa Editrice Perseus, coll. Plurigraf, Sesto Fiorentino, Miller Distributors Ltd, Luqa (Malte)
  • (fr) Brigitte Sedlaczek, Archéologie des îles maltaises, MP Graphic Formula, Rome (2000), Progress Press Co. Ltd, Valetta

Sur les autres projets Wikimedia :