Gérard de Grandson

évêque de Verdun

Gérard de Grandson (mort en 1278) fut évêque de Verdun de 1275 jusqu'à sa mort. Gérard est issu de la riche famille noble des Seigneurs de Grandson, dans le nord-ouest du canton de Vaud.

Gérard de Grandson
Fonctions
Évêque de Verdun
-
Ulrich de Sarnay (d)
Henri III de Grandson (d)
Évêque
Biographie
Décès
Activités
Famille
Autres informations
Religion

BibliographieModifier

Il était le fils de Pierre I, Sire de Grandson et d'Agnès de Neuchâtel, une fille du Comte Ulrich III de Neuchâtel[1]. Son frère cadet Henri de Grandson lui a succédé comme évêque de Verdun.

Gérard est chanoine à Langres en 1263, puis devient Primicerius à Verdun. Comme ses frères Othon et William, il était au service du roi d'Angleterre. Le pape Grégoire X le nomme évêque de Verdun en 1275, à la demande du roi anglais Édouard Ier et du comte de Bar, afin de limiter l'influence française. Gérard restait rarement dans son diocèse, et peu après sa nomination, il confia à deux chanoines l'administration des affaires séculières du diocèse. Soucieux de préserver les biens de l'évêque, il construit de nouvelles églises, dont celle du monastère cistercien de Châtillon, où il est enterré après sa mort en 1278.

Notes et référencesModifier

  1. « BURGUNDY KINGDOM NOBILITY », sur fmg.ac (consulté le )

BibliographieModifier

  • Bernard Ardura : Gérard de Grandson. Dans : Erwin Gatz (de) (ed.) : Les évêques du Saint Empire romain 1198 à 1448, Duncker & Humblot, Berlin 2001 (ISBN 3-428-10303-3), pp. 850-851.