Géode de Pulpí

géode trouvée en Espagne à proximité de la ville de Pulpí
Géode de Pulpí
À l'intérieur de la géode.
Localisation
Coordonnées
Pays
Espagne
Province
Localité voisine
Aire protégée
Geoda de Pulpí y Mina Rica del Pilar de Jaravía (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Caractéristiques
Type
Site web
Carte

La Géode de Pulpí, aussi appelée Géode de Jaravía, est une géode géante découverte à proximité de Pulpí (province d'Almería) par le Grupo Mineralogista de Madrid en décembre 1999[1],[2]. Selon les modèles géologiques, la grotte s'est formée pendant la crise de salinité messinienne il y a six millions d'années, lorsque les assèchements successifs de la mer Méditerranée ont provoqué des dépôts massifs d'évaporites (sel et gypse). La grotte est accessible pour des visites touristiques depuis 2020[3].

Description modifier

Il s'agit de la deuxième plus grande géode connue au monde après celle de Naica au Mexique. C'est une découverte de portée non seulement scientifique, mais aussi esthétique par la transparence et la perfection des cristaux de gypse qui tapissent son intérieur, et peuvent atteindre deux mètres de long.

La géode est située à 50 m de profondeur (correspondant au niveau de la mer située à 3 km) dans la mine de plomb de Pilar de Jaravía, dans la Sierra del Aguilón, sur la commune de Pulpí. Elle a la forme d'un entonnoir, avec la partie la plus étroite en forme de L, et occupe un volume creux de 10,7 m3 (8 m de long, 1,8 m de large et 1,7 m de haut).

Centre des visiteurs modifier

En 2010 se sont achevées les études pour la restauration des mines[4]. En 2020 a été ouvert un petit musée minéralogique pour la mise en valeur de la géode après un investissement de quelque 500 000 [5].

Notes et références modifier

  1. (es) « Revista Medio Ambiente, Consejería de Medio Ambiente », (version du sur Internet Archive)
  2. (en) Jonathan Amos, « Giant Crystal Cave Discovered », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. Facebook oficial de Geoda de Pulpí
  4. (es) marta Soler, « La geoda de Pulpí ya se adivina », El País,‎ (ISSN 1134-6582, lire en ligne, consulté le )
  5. (es) « La Geoda de Pulpí abre al mundo este 2019 tras dos décadas desde su hallazgo », Diario de Almería,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes modifier

  • (es) « Mine de Pilar de Jaravía », Cahier de champ,‎ (lire en ligne)