Fusil antichar Type 97

arme à feu

Type 97
Image illustrative de l'article Fusil antichar Type 97
Présentation
Pays Drapeau du Japon Japon
Type Fusil antichar
Munitions 20 x 124 mm
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 67,5 kg (avec bouclier et poignées de transport)
Longueur(s) 2 095 mm
Longueur du canon 1 063 mm
Caractéristiques techniques
Mode d'action Semi-automatique
Portée maximale 600 m
Portée pratique 250 m
Cadence de tir 12 coups par minute
Vitesse initiale 793 m/s
Capacité 7 cartouches

Avec le Type 97, le complexe militaro-industriel japonais réalisa l'un des meilleurs fusils antichars de son époque, pendant la Seconde Guerre mondiale. Il est semi-automatique et tire des cartouches de 20 mm pourvues d'un noyau en acier durci qui peuvent, avec une vitesse initiale de 790 m/s, transpercer 30 mm d'acier à 250 m de distance. Il pouvait être équipé d'une lunette grossissante de 2,5 et d'un bouclier d'acier de 8 mm avec une fente pour la visée[1]. Cependant, il est particulièrement lourd et encombrant, pour une arme portative. Il pouvait être transporté par deux ou quatre hommes à l'aide de deux barres et de poignées[2]. Il pouvait tirer différents projectiles (traçant, explosif et incendiaire, grenade)

Il fut très utile dans les premiers mois de la guerre du Pacifique contre les blindés légers et les navires de débarquement alliés[2] et pouvait en théorie transpercer le blindage du char M3 Stuart mais ne pouvait pas grand-chose contre les chars moyens américains tels les Sherman M4.

Notes et référencesModifier

  1. « Fusil anti-char type 97 », sur http://www.armeetpassion.com/ (consulté le )
  2. a et b « Fusil anti-char type 97 », sur Encyclopédie des armes (consulté le )

Liens externesModifier

  • (en) « Type 97 », Modern Firearms.