Ouvrir le menu principal

Fulvio Tomizza

écrivain italien
Fulvio Tomizza
Fulvio Tomizza.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
TriesteVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Italien ( - ), Italien ( - ), Territoire libre de TriesteVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Influencé par
Distinctions

Fulvio Tomizza, né à Juricani en Istrie, province de Croatie, le et mort à Trieste le , est un écrivain italien associé à la « Génération des années trente ».

BiographieModifier

Œuvres traduites en françaisModifier

  • La Vie meilleure [«  La miglior vita »], trad. de Claude Perrus, Arles, France, Éditions Philippe Picquier, 1987, 251 p. ( (ISBN 2-87622-005-9))[1]
  • L’Héritière vénitienne [« L'ereditiera veneziana »], trad. de Claude Perrus, Paris, Éditions Grasset et Fasquelle, 1991, 242 p. ( (ISBN 2-246-42781-9))

Prix littérairesModifier

  • 1965 : Sélection du prix Campiello pour La quinta stagione (littéralement : La Cinquième Saison)
  • 1969 : Prix Viareggio pour L'albero dei sogni (littéralement : L’Arbre des rêves)
  • 1974 : Sélection du prix Campiello pour Dove tornare (littéralement : Où retourner)
  • 1977 : Prix Strega pour La miglior vita (La Vie meilleure)
  • 1986 : Sélection du prix Campiello pour Gli sposi di via Rossetti (littéralement : Les Mariés de la rue Rossetti)
  • 1992 : Sélection du prix Campiello pour I rapporti colpevoli (littéralement : Les Rapports coupables)

Notes et référencesModifier

  1. Claude Perrus, « À la frontière de l’histoire : La miglior vita de Fulvio Tomizza » dans Chroniques italiennes, n°69/70, p. 139-149, 29/05/02, « À la frontière de l’histoire : La miglior vita de Fulvio Tomizza », sur univ-paris3.fr (consulté le 9 octobre 2013)

Liens externesModifier