Ouvrir le menu principal
Fulvio Tomizza
Fulvio Tomizza.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
TriesteVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Italien ( - ), Italien ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Influencé par
Distinctions

Fulvio Tomizza, né à Juricani en Istrie, province de Croatie, le et mort à Trieste le , est un écrivain italien associé à la « Génération des années trente ».

Sommaire

BiographieModifier

Œuvres traduites en françaisModifier

  • La Vie meilleure [«  La miglior vita »], trad. de Claude Perrus, Arles, France, Éditions Philippe Picquier, 1987, 251 p. ( (ISBN 2-87622-005-9))[1]
  • L’Héritière vénitienne [« L'ereditiera veneziana »], trad. de Claude Perrus, Paris, Éditions Grasset et Fasquelle, 1991, 242 p. ( (ISBN 2-246-42781-9))

Prix littérairesModifier

  • 1965 : Sélection du prix Campiello pour La quinta stagione (littéralement : La Cinquième Saison)
  • 1969 : Prix Viareggio pour L'albero dei sogni (littéralement : L’Arbre des rêves)
  • 1974 : Sélection du prix Campiello pour Dove tornare (littéralement : Où retourner)
  • 1977 : Prix Strega pour La miglior vita (La Vie meilleure)
  • 1986 : Sélection du prix Campiello pour Gli sposi di via Rossetti (littéralement : Les Mariés de la rue Rossetti)
  • 1992 : Sélection du prix Campiello pour I rapporti colpevoli (littéralement : Les Rapports coupables)

Notes et référencesModifier

  1. Claude Perrus, « À la frontière de l’histoire : La miglior vita de Fulvio Tomizza » dans Chroniques italiennes, n°69/70, p. 139-149, 29/05/02, « À la frontière de l’histoire : La miglior vita de Fulvio Tomizza », sur univ-paris3.fr (consulté le 9 octobre 2013)

Liens externesModifier