Fulchran-Jean Harriet

peintre français

Fulchran-Jean Harriet est un peintre français né en 1776 à Paris décédé le 9 septembre 1805 à Rome.

Fulchran-Jean Harriet
Fulchran-Jean Harriet - Autoportrait (1801).jpg
Autoportrait signé et daté 1801, Paris, musée Marmottan-Monet
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Lieux de travail
Mouvement
Distinctions
Prix de Rome 1793, 1798

BiographieModifier

Élève de David, il remporta le concours du Prix de Rome en 1793 avec Brutus, mort en combattant, est ramené à Rome, en 1798 avec un tableau sur le thème du Combat des Horaces et des Curiaces.

Il exposa au Salon de 1796 à 1802. Au Salon de 1806, une exposition posthume fut organisée. Auparavant à l'Académie de France à Rome, une exposition avait été improvisée en son honneur après son décès, y figurait une grande toile inachevée : Horatius Coclès défendant le pont Sublicius.

 
Œdipe à Colone, 1798 (Cleveland, Museum of Art)
 
Nuit du IX au X Thermidor, 1795, (musée de la Révolution française).

Envois aux SalonsModifier

  • 1796
    • no 200, Ariane abandonnée par Thésée dans l'île de Naxos.
    • no 201, Deux sujets empruntés à l'histoire de Héro et Léandre.
    • dessins : no 202 Œdipe à Colonne et Sapho et Anacréon.
  • 1799
    • no 155, Portrait de la citoyenne G.. au bain.
  • 1800
    • no 181, Virgile mourant.
    • no 182, La Mort de Raphaël dessin allégorique.
    • Portrait de femme.
  • 1802
    • Portrait de l'auteur.
    • Portrait d'enfant.
  • 1806
    • no 244 Hylas enlevé par les Nymphes.
    • no 245 Héro et Léandre, dessin, ces deux œuvres sont mentionnées comme appartenant à sa veuve, artiste elle-même.

Œuvres conservées dans les musées ou connues par la gravureModifier

Conservation
Connues par la gravure
  • La Nuit du 9 au 10 thermidor An II, Arrestation de Robespierre, estampe en couleurs de Jean-Joseph-François Tassaert d'après Harriet, éditée à Paris entre 1798 et 1805 par Jacques-Louis Bance, on voit dans cette scène le gendarme Charles-André Merda tirer le coup de feu qui cassa la mâchoire de l’Incorruptible, Paris, musée Carnavalet[3],[4]
  • Brutus, mort en combattant, est ramené à Rome, 1793
  • Le 31 may 1793, gravure de Jean-Joseph-François Tassaert d'après une peinture de modèle de Fulchran-Jean Harriet, éditée à Paris vers 1800-1805 par Jacques-Louis Bance[5]

Ventes publiquesModifier

  • Céphale et Procris, huile sur toile, 96 par 182, Sotheby's New York, 28 février 1990, lot 3, adjugé 15 400 $.

Notes et référencesModifier

  1. Normalement, les tableaux des concours du prix de Rome restaient la propriété de l'École des beaux-arts.
  2. « Deux toiles du peintre Fulchran-Jean Harriet offertes au musée des Beaux-Arts de Rouen », Paris Normandie, 26 décembre 2014
  3. La Nuit du 9 au 10 thermidor An II.
  4. « Fiche de La Nuit du 9 au 10 thermidor An II », sur BnF (consulté le 8 décembre 2015).
  5. « Le 31 may 1793 », sur Gallica (consulté le 8 décembre 2015).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Millin, Magasin encyclopédique, tome VI, 1805, page 375 (non consulté, cité par Bellier de la Chavignerie).
  • Udolpho van de Sandt, « Fulchran-Jean Harriet », Revue de l'Art, no 159/2008-1, p. 21-43.

Liens externesModifier