Fujitsu
富士通
logo de Fujitsu
Logo de Fujitsu
illustration de Fujitsu

Création 1935
Personnages clés Masami Yamamoto (président)
Forme juridique Kabushiki gaisha
Action TSE : 6702
Slogan Shaping Tomorrow with you
Siège social Shiodome City Center
Minato (Tokyo)
Drapeau du Japon Japon
Direction Takahito Tokita (depuis 2019)
Activité Logiciels et matériel informatiques
Produits Superordinateur, serveur informatique, station de travail, logiciel[1], smartphone, dispositif de pointage, vehicle audio (en) et matériel informatiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Fujitsu Technology Solutions, Fujitsu Semiconductor (d), Fujitsu Laboratories (d), Fujitsu (Germany) (d), Fujitsu (United Kingdom) (d), Fujitsu Ten (en), Fujitsu Consulting India (en), Fujitsu Computer Products of America (en), Amdahl Corporation, Fujitsu (Sweden) (d), Fujitsu (d) et Fujitsu Technology Solutions (d)
Effectif 132 138 (2019)
Site web www.fujitsu.com

Capitalisation 2 225 493 millions JPY à fin décembre 2019
Chiffre d'affaires 3 952 437 millions JPY à fin mars 2019
Résultat net 104 562 millions JPY à fin mars 2019[2]

Fujitsu Limited (富士通株式会社, Fujitsū kabushiki-gaisha?) est une entreprise japonaise spécialisée dans les domaines suivants :

Shiodome City Center, le siège de Fujitsu

DescriptionModifier

Fujitsu est le troisième fournisseur mondial de services informatiques et arrive au premier rang dans ce domaine sur le marché japonais. Elle fait partie des cinq plus grands fabricants de semi-conducteurs au Japon.

En matière de Recherche et Développement, Fujitsu emploie 1 500 chercheurs dans ses laboratoires situés au Japon, aux États-Unis, en Chine et en Grande-Bretagne. À cet effectif, s'ajoute plus de 14 000 ingénieurs affectés au développement de nouveaux produits à travers la planète. Plus de 32 000 brevets ont été déposés par Fujitsu.

En , Fujitsu employait 158 000 collaborateurs répartis dans le monde.

HistoriqueModifier

Fujitsu est créé en 1935 à la suite de la séparation par la société Fuji Electric de sa division Communications. La nouvelle société prend le nom de Fuji Tsushinki Manufacturing Corporation. En 1962, la société prend officiellement le nom de Fujitsu Limited.

En 1990, Fujitsu rachète 80 % du constructeur britannique International Computers Limited[3].

En 1997, Fujitsu prend le contrôle de la société Amdahl Corporation[4].

En 1999, Fujitsu rachète la société québécoise DMR Consulting qui deviendra ainsi DMR-Fujitsu[5]. Cette nouvelle acquisition gardera toujours des activités séparées du reste du groupe.

Une alliance entre Fujitsu Computers Europe, filiale européenne de la division informatique du groupe, et le groupe allemand Siemens, a donné naissance le à Fujitsu Siemens Computers, une coentreprise détenue à concurrence de 50/50 par les deux créateurs, spécialisée dans la fabrication d'ordinateurs personnels, d'ordinateurs portables et de serveurs. L'usine d'Augsbourg, en Bavière, est l'unique usine de production de Fujitsu Siemens.

En 2002, Fujitsu annonce la suppression de 16 000 emplois[6].

En 2007, l'entreprise lance une OPA sur GFI Informatique au prix de 8,50  par action. L'opération échoue[7].

En 2009 (1er avril), Fujitsu rachète les parts détenues par Siemens dans l'entreprise Fujitsu Siemens Computers, qui devient Fujitsu Technology Solutions.

En 2009, Toshiba acquiert les activités de disques durs de Fujitsu[8],[9].

L'usine d'Augsbourg est modernisée et accueille à partir de 2011 à la suite du tremblement de terre une partie de la production d'une usine proche de Fukushima. Ce site est le dernier en Europe de l'Ouest de production de micro-ordinateurs[10].

En , Fujitsu annonce la suppression de 1 900 postes au Royaume-Uni[11].

En , Lenovo annonce l'acquisition d'une participation de 51 % dans l'activité de fabrication d'ordinateur de Fujitsu pour 269 millions de dollars[12].

Principaux actionnairesModifier

Au 21 janvier 2020[13]:

Ichigo Asset Management International 7,20%
Asset Management One 3,48%
Nomura Asset Management 3,27%
Fuji Electric 2,87%
The Vanguard Group 2,55%
Fujitsu (salariés) 2,48%
Fujitsu Limited (auto-contrôle) 2,08%
Capital Research & Management (World Investors) 2,01%
DWS Investments 1,95%
Daiwa Asset Management 1,80%

ProduitsModifier

LinuxModifier

Bien que Fujitsu recommande une version récente de Windows pour ses ordinateurs portables, il est également possible d'installer le système d'exploitation Linux[15].

C'est un membre de l'OSDL depuis 2001, supportant ainsi le modèle de développement Open Source. « Fujitsu fournit les consommateurs avec confiance aux dernières solutions basés sur Linux et continuera de faire comme cela », a déclaré Akira Ozora, Manager de la division Linux chez Fujitsu Limited[16].

Depuis mai 2003, la société Red Hat est son partenaire afin de renforcer les serveurs Linux Intel de Fujitsu avec sa distribution destinée aux entreprises (Red Hat Enterprise Linux)[17]. Fujitsu a également été présent à l'exposition LinuxWorld[18] de 2005 et de 2006.

Notes et référencesModifier

  1. National Software Reference Library, (organisation) 
  2. https://www.zonebourse.com/FUJITSU-LIMITED-6492460/fondamentaux/
  3. http://www.mitem.com/solutions/platforms/ICL.asp
  4. « Fujitsu buys up Amdahl », zdnet.co.uk
  5. Claude Turcotte, « Portrait - DMR: une entité à part entière dans le ventre du géant Fujitsu », Le Devoir,‎ (Portrait - DMR: une entité à part entière dans le ventre du géant Fujitsu)
  6. (en) « Fujitsu To Cut 16,000 Jobs », CBS,‎ (lire en ligne, consulté le 9 janvier 2018)
  7. Echec flagrant de l'OPA de Fujitsu sur GFI Informatique, Emmanuel Grasland, Les Échos, 16 août 2007
  8. Fujitsu and Toshiba reach agreement on hard drive business deal, Donald Melanson, Engadget, 17 février 2009
  9. Toshiba and Fujitsu reach HDD deal: Nikkei, Reuters, 14 janvier 2009
  10. Chez Fujitsu, le patron c'est l'ouvrier
  11. GB: Fujitsu va supprimer jusqu'à 1800 emplois, Le Figaro, 11 octobre 2016
  12. Sijia Jiang, « Lenovo buys controlling stake in Fujitsu PC unit; second-quarter profit drops », sur Reuters,
  13. Zone Bourse, « FUJITSU LIMITED : Actionnaires », sur www.zonebourse.com (consulté le 21 janvier 2020)
  14. (ja) [1] sur jp.Fujitsu.com
  15. Running Linux on Fujitsu Laptop and Notebook Computers
  16. Fujitsu Readies Linux Mainframe for Later This Year
  17. Fujitsu et Red Hat annoncent un partenariat
  18. (en) Site de LinuxWorld

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :