Ouvrir le menu principal

Le fromage de jument peut être réalisé à partir de lait de jument, et d'un ou plusieurs autres laits.

HistoriqueModifier

Il est impossible de créer du fromage avec du lait de jument ou d’ânesse seul, puisque ces laits ne caillent pas[1].

Aristote signale qu'en Phrygie, il était d'usage de créer du fromage en mélangeant les laits de brebis, de vache, d'ânesse et de jument[2]. L'Encyclopédie méthodique précise que les Scythes donnaient le nom de « fromage de cheval » à un produit récupéré en séparant le beurre des éléments non-gras du lait de jument[3].

Le lait de jument fermenté est consommé depuis des siècles dans les plaines de Mongolie. Il ne s'agit cependant pas de fromage.

En France, des entrepreneurs normands commercialisent depuis 2015 un « fromage de jument », créé en mélangeant du lait de brebis[4],[5],[6].

Notes et référencesModifier

  1. Bertrand Langlois, « Histoire, Ethnologie et Importance sociale de la traite des juments en Asie centrale », Ethnozootechnie,‎ (lire en ligne).
  2. Janick Auberger, « « Du prince au berger, tout homme a son content de fromage... » Odyssée, 4, 87-88 », Revue des études grecques, vol. 113,‎ , p. 1–41 (DOI 10.3406/reg.2000.4394, lire en ligne, consulté le 9 mai 2016)
  3. Félix Vicq-d'Azyr et Jacques Louis Moreau de La Sarthe, Encyclopédie méthodique. Médecine, contenant 1° l'hygiène, 2° la pathologie, 3° la séméiotique & la nosologie, 4° la thérapeutique ou matière médicale, 5° la médecine militaire, 6° la médecine vétérinaire, 7° la médecine légale, 8° la jurisprudence de la médecine & de la pharmacie, 9° la biographie, c'est -à-dire, les vies des médecins célèbres, avec des notices de leurs ouvrages, Paris, chez Panckoucke, (lire en ligne), p. 727
  4. « Insolite. Ils font du fromage avec du lait… de jument ! », sur Ouest-France.fr (consulté le 11 mai 2016)
  5. « Gastronomie près d'Alençon. Ils font du fromage avec du lait de jument ! », sur Ouest-France.fr (consulté le 11 mai 2016)
  6. « Agroalimentaire. Un fromage au lait de jument 100 % normand », sur Ouest France Entreprises, (consulté le 11 mai 2016)

AnnexesModifier