Fredo Corleone

Frédérico « Fredo » Corleone est un personnage de fiction du roman de Mario Puzo Le Parrain ainsi que de son adaptation cinématographique. Il est le second fils de Vito Corleone (Marlon Brando), chef d'une puissante famille mafieuse de New York, le petit frère de Sonny et le grand frère de Michael et Connie Corleone.

Il apparaît dans Le Parrain et dans Le Parrain 2 interprété par John Cazale.

Le ParrainModifier

Dans les romans de Puzo et dans les films de Francis Ford Coppola, Fredo est présenté comme le plus faible et le moins intelligent des trois fils de Vito Corleone. En conséquence, il ne reçoit de son père que des tâches subalternes. Ainsi, dans Le Parrain, Fredo assiste à la tentative d'assassinat sur son père, sans le protéger, ni parvenir à répliquer, bien qu'il soit armé d'un pistolet. Durant la guerre des gangs qui s'ensuit, son frère Sonny prend les rênes de la famille Corleone et l'expédie à Las Vegas comme second de Moe Greene. Peu de temps après, Sonny est lui-même abattu par les hommes de main de son ennemi, Barzini. Le choix d'un nouveau Don se porte sur le petit frère de Fredo, Michael, ce qu'il ressent comme une humiliation. La blessure est ravivée par le comportement autoritaire de Michael à son égard lors de leurs retrouvailles dans les bureaux de Moe Greene à Las Vegas.

Le Parrain 2Modifier

Le personnage de Fredo prend davantage d'importance dans Le Parrain 2. En 1958, Michael Corleone entame un partenariat d'affaires avec un mafieux juif de Floride, Hyman Roth. Ils échangent par l'intermédiaire du bras droit de Roth, Johnny Ola. Michael ignore toutefois que son frère Fredo collabore d'ores et déjà avec Roth et Ola, qui le manipulent afin d'accéder à la propriété des Corleone. Ils ambitionnent ainsi d'abattre Michael, pour débloquer un conflit annexe qui déchire New York, opposant d'un côté Frank Pentangeli, vieil ami de Vito Corleone soutenu par Michael, et de l'autre les frères Rosato, soutenus par Roth et Ola. Michael découvre le complot lors d'un séjour à La Havane. De retour à la résidence familiale des Corleone dans le Nevada, les deux frères se disputent : Fredo reproche à Michael de l'avoir maintenu à l'écart, alors qu'il est l'aîné. Au terme de la discussion, Michael exile Fredo puis charge son second, Al Neri, de le protéger tant que leur mère est encore en vie. À son décès, en 1959, Michael feint de lui pardonner à la demande de leur sœur Connie, mais ordonne simultanément en secret à Neri de l'exécuter lors d'une partie de pêche sur le Lac Tahoe.

Le Parrain 3Modifier

Dans le troisième volet, Kay Adams (ex-femme de Michael) affirme que son fils, Anthony, doute de la noyade accidentelle et croit à la mise à mort de Fredo par son père. Seule Connie persiste à penser le contraire. Michael confesse finalement cette faute auprès du cardinal Lamberto.

Articles connexesModifier