Ouvrir le menu principal

Frederick Steele
Frederick Steele

Naissance
Delhi, État de New York
Décès (à 48 ans)
San Mateo, Californie
Allégeance Flag of the United States (1861-1863).svg Union
Arme infanterie
Grade Union Army major general rank insignia.svg Major général
Années de service 1843-1868
Conflits Guerre américano-mexicaine
Guerre de Sécession

Frederick Steele (né le à Delhi, État de New York, et décédé le à San Mateo, Californie) est un major général de l'Union. Il est enterré à Colma, Californie[1].

Sommaire

Avant la guerreModifier

Frederick Steele sort diplômé de West Point en 1843[note 1].

Il est breveté second lieutenant le dans le 2nd U.S. Infantry et est promu à ce grade le [2]. Il participe à la guerre américano-mexicaine. Il est breveté premier lieutenant pour bravoure et conduite méritoire lors de la bataille de Contreras[2]. Sa participation à la bataille de Chapultepec lui procure un brevet de capitaine, le pour bravoure et service méritoire. Il participe aussi aux batailles de Ocalaca, de Churubusco et de Molino del Rey[3]. Il commande alors une compagnie dans la ville de Mexico jusqu'à la signature du traité de paix[4]. Il est promu premier lieutenant le .

Il est alors affecté, avec le 2nd U.S. Infantry, sur la côte ouest sous les ordres du major général (breveté) Bennett Riley qui commande le département militaire de la haute Californie[4]. Il est nommé aide de camp du au [2]. Il est promu capitaine le .

Guerre de SécessionModifier

Frederick Steele est promu commandant le dans le 11th U.S. Infantry[2]. Il est affecté à fort Leavenworth[5]. Il participe, sous les ordres du général Nathaniel Lyon à la bataille de Wilson's Creek où il commande quatre compagnies et une section d'artillerie[1],[5]. Il est nommé colonel du 8th Iowa infantry le et prend le commandement d'une brigade de l'armée de l'ouest[2],[5]. Il est nommé brigadier général des volontaires le . Il est affecté au district du Missouri du sud-ouest. Il prend le commandement de la 1st division de l'armée du sud-ouest et participe à la campagne de l'Arkansas qui aboutit à l'occupation de Helena[5].

Il est nommé major général des volontaires le . Il prend alors le commandement d'une division du XIIIe corps de l'armée du Tennessee sous les ordres du général William Tecumseh Sherman et participe à la bataille de Chickasaw Bluffs. Il participe à la bataille d'Arkansas Post[1].

Pendant la seconde campagne de Vicksburg, il commande la 1st division du XVe corps. Il est breveté colonel le pour bravoure et service méritant lors de la campagne aboutissant à la capture de Vicksburg. Après la capture de Vicksburg, il prend le commandement du VIIe corps en Arkansas afin d'y expulser les forces de la Confédération [5]. Le , à la tête de trois brigades, il engage le combat avec la cavalerie de Jackson à Brandon et la repousse hors de la ville[4]. Il est promu lieutenant-colonel dans le 3rd U.S. Infantry le . Il capture Little Rock le , lors de la bataille de Bayou Fourche[5].

Il participe à la campagne de Red River qui est un fiasco nordiste[1]. Cependant, lors de la bataille de Jenkins' Ferry, il parvient à faire traverser le Sabine River à la plupart des forces sous son commandement[5].

Le , il est breveté brigadier général pour bravoure et service méritant lors de la capture de Little Rock Ark et major général pour bravoure et service méritant durant la guerre.

Le , il mène l'assaut final lors de la bataille de Fort Blakely, capturant le général Francis Marion Cockrell et ouvre la route vers Mobile aux troupes de l'Union[3].

Après la guerreModifier

Frederick Steele est promu colonel dans le 20th U.S. Infantry le [2]. Il quitte le service actif des volontaires le . Il prend la commandement du Département du Columbia[1]. En déplacement à San Mateo, Frederick Steele fait une chute de boguet et décède deux jours plus tard, le [1].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Il est de la même promotion que les futurs généraux Christopher Columbus Augur, Frederick Tracy Dent, William Buel Franklin, Ulysses Simpson Grant, Charles Smith Hamilton, James Allen Hardie, Rufus Ingalls, Henry Moses Judah, John James Peck, Joseph Haydn Potter, Isaac Ferdinand Quinby, Joseph Jones Reynolds et Samuel Gibbs French, Franklin Gardner, Roswell Sabine Ripley. Les douze premiers ont combattu dans les rangs de l'Union et les trois derniers dans ceux de la Confédération.

RéférencesModifier

  1. a b c d e et f (en) Frederick Steele, page consacrée au général sur Find a Grave.com (consulté le 19 avril 2015)
  2. a b c d e et f (en) Francis B. Heitman, Historical Register and Dictionary of the United States Army, from it's Organization, September 29, 1789, to March 2, 1903, Washington, Government Printed Office, (lire en ligne)
  3. a et b (en) John F. Lacey, Major-General Frederick Steele, (lire en ligne)
  4. a b et c « Major general Frederick Steele », Daily Alta California, vol. 20, no 6513,‎
  5. a b c d e f et g (en) Spencer C. Tucker, American Civil War: The Definitive Encyclopedia and Document Collection [6 volumes]: The Definitive Encyclopedia and Document Collection, ABC-CLIO, , 2777 p. (ISBN 9781851096824)

Voir aussiModifier