Frederic William Madden

Frederic William Madden
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
Nationalité
Activités
Père
Autres informations
A travaillé pour

Frederic William Madden ( - )[1], fils de Frederic Madden, est un employé du British Museum et une autorité sur la numismatique romaine, juive et chrétienne[2].

BiographieModifier

Madden est né au British Museum le 9 avril 1839. Il fréquente les écoles Merchant Taylors, St Paul et Charterhouse. Il devient assistant au département des monnaies et médailles du British Museum en 1861 et y reste jusqu'en 1868. Il démissionne sous pression, après une enquête sur sa vente de pièces de monnaie romaines en double dans le cadre d'un don d'Edward Wigan[1].

Madden travaille ensuite sur diverses expositions internationales. En 1874, il devient secrétaire et bibliothécaire du Brighton College et, de 1888 à 1902, il est bibliothécaire en chef de la bibliothèque publique de Brighton[1].

Il meurt à Holt Lodge, Brighton, le 21 juin 1904[3].

Madden rejoint la Royal Numismatic Society en 1858, en est secrétaire en 1860 et est coéditeur de son journal, la Numismatic Chronicle, de 1860 à 1868. Il est particulièrement associé à la recherche sur les monnaies juives, chrétiennes et romaines. Il est membre de la Royal Asiatic Society à partir de 1877 et appartient également à des sociétés savantes américaines[1].

OuvragesModifier

  • Le manuel de numismatique romaine (1861)
  • L'histoire de la monnaie et de l'argent juifs dans l'Ancien et le Nouveau Testament (1864)
  • Les pièces des Juifs (1881)

RéférencesModifier

  1. a b c et d (en) M. L. Caygill, « Madden, Frederic Madden », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press (lire en ligne)  
  2. Notice of his death in the Numismatic Chronicle, Fourth Series, Vol. 5 (1905), pp. 1, 3-44. https://www.jstor.org/stable/42662140
  3. « Obituary », The Times,‎ , p. 10

Liens externesModifier