Ouvrir le menu principal

Francine Mariani-Ducray

conseiller d'Etat, présidente d'une autorité de régulation

Francine Mariani-Ducray, née le à Paris[1], est une administratrice française, conseiller d'État et présidente de Sciences Po Aix depuis 2017[2].

ÉtudesModifier

Elle est diplômée de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris en 1974[3].

Carrière professionnelleModifier

De 1979 à 1983, elle est administratrice civile au ministère de la Culture[3], avant d'obtenir un poste au Conseil d’État de 1983 à 1986[1].

De 1986 à 1988, elle est conseillère technique au cabinet de François Léotard[3],[1] alors ministre de la Culture et de la Communication.

Administratrice déléguée au musée du Louvre de 1988 à 1991, elle devient sous-directrice des affaires financières et générales à la direction de l'administration générale de 1991 à 1993, puis directrice de l'administration générale de 1993 à 1998[1].

Depuis 1998, elle est inspectrice générale de l'administration des affaires culturelles, et chef du service de l'Inspection générale de l'administration des affaires culturelles de 1998 à 2001[1].

Elle remplit les fonctions de directrice des musées de France de 2001 à 2008[1],[3]; dans ce cadre elle prête des collections du musée national de l'Orangerie pendant sa fermeture pour travaux[4].

Elle occupe également un siège d'administrateur de l’Établissement public de la Cité de la musique de 2006 à 2008[1]. En mai 2008, elle est nommée par décret conseiller d’État en service ordinaire[5]. Elle est ensuite présidente du conseil d'administration de l'Académie de France à Rome[6] de 2008 à 2011, et présidente du Conseil des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques de 2009 à 2011[1]. Elle rejoint le comité de pilotage de la fondation Culture et diversité en 2010[7].

De janvier 2011 à janvier 2017, elle est membre du Conseil supérieur de l'audiovisuel [1],[8].

Depuis 2017, elle est la présidente de l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence- Elle a été élue à ce poste à l'unanimité par le Conseil d'administration de l'établissement[9]. Seule candidate à sa succession, elle est réélue à l'unanimité en 2018

DécorationsModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier