Francesco Nerli (1636-1708)

archevêque de Florence en 1670 et cardinal en 1673

Francesco Nerli, iuniore
Image illustrative de l’article Francesco Nerli (1636-1708)
Biographie
Naissance 12 ou
Rome, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Décès (à 71 ans)
Rome, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par Clément X
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Matteo in Via Merulana
Cardinal-prêtre de S. Lorenzo in Lucina
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Archevêque d'Assise
Camerlingue du Sacré Collège
Cardinal secrétaire d'État
Archevêque de Florence
Nonce apostolique en France
Nonce apostolique en Pologne
Archevêque titulaire d'Adrianopoli

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Francesco Nerli, iuniore (né le 12 ou à Rome, Italie, alors dans les États pontificaux, et mort le à Rome) est un cardinal italien du XVIIe siècle et du début du XVIIIe siècle. Il est un neveu du cardinal Francesco Nerli, seniore (1669).

BiographieModifier

Francesco Nerli étudie à l'université de Pise et est chanoine à Florence. Il va à Rome et y est chanoine de la basilique Saint-Pierre et référendaire au tribunal suprême de la Signature apostolique. Il est abbé commendataire de l'abbaye de S. Lorenzo à Arena et de l'abbaye de Ss. Quattri Coronati à Cingoli.

Nerli est élu archevêque titulaire d'Adrianopoli et nommé nonce apostolique en Pologne en 1670 et transféré la même année à l'archevêché de Florence. En 1672 il est nommé nonce apostolique en France.

Le pape Clément X le crée cardinal lors du consistoire du . Le cardinal Nerli est cardinal secrétaire d'État en 1673-1676 et camerlingue du Sacré Collège en 1684-1685. En 1685 il est transféré au diocèse d'Assise (avec titre personnel d'archevêque).

Nerli participe au conclave de 1676, lors duquel Innocent XI est élu pape, et aux conclaves de 1689 (élection d'Alexandre VIII), de 1691 (élection d'Innocent XII) et 1700 (élection de Clément XI). Il est nommé archiprêtre de la basilique Saint-Pierre en 1704.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

SourcesModifier