François Joseph Verhaegen

François Joseph Verhaegen, né à Bruxelles le et mort dans sa ville natale le , est un jurisconsulte et avocat belge près la Cour de cassation.

BiographieModifier

François Joseph Verhaegen est le fils de Pierre Verhaegen et de Jeanne Schuermans et frère de Théodore Verhaegen, fondateur de l'Université libre de Bruxelles.

Il fait ses études à l'Université d'État de Louvain d'où il sort docteur en droit le .

Il a épousé Marie-Élisabeth Boels mais n'eut aucune descendance.

Devenu avocat à Bruxelles après avoir prêté serment le et être devenu membre du conseil de l'Ordre, il devient par arrêté royal du avocat à la Cour de cassation, fonction qu'il exerça jusqu'à sa mort en 1848. Il fut alors remplacé par Auguste Orts.

Il est souvent nommé dans la littérature juridique sous le nom de Verhaegen jeune, afin de la distinguer de son frère Verhaegen aîné.

Il était membre de la Société des douze.

Ses publicationsModifier

  • 1820: Dissertatio inauguralis juridica de morte civili et de sceleris communione jure criminali novissimo, Louvain, 1820.

BibliographieModifier

  • 1979 : Georges van Hecke, Notes pour servir à l'histoire du barreau de cassation, Bruxelles, 1979, p.1.
  • 1996 : Pierre-Théodore Verhaegen. L'homme, sa vie, sa légende. Bicentenaire d'une naissance, ULB, 1996.