Ouvrir le menu principal

François-Marie de la Croix
Image illustrative de l’article François-Marie de la Croix
Relief représentant François-Marie de la Croix.
Serviteur de Dieu
Naissance
Gurtweil,
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès (à 70 ans) 
Tavel,
Drapeau de la Suisse Suisse
Nom de naissance Johann Baptist Jordan
Autres noms Franziskus Maria vom Kreuze Jordan
Vénéré par Église catholique romaine

Johann Baptist Jordan, plus connu sous le nom de François-Marie de la Croix, né le à Gurtweil (Bade-Wurtemberg, Allemagne) et mort le à Tavel (Fribourg, Suisse), est un prêtre catholique allemand, fondateur de la Société du Divin Sauveur et des Sœurs du Divin Sauveur.

BiographieModifier

Johann Baptist Jordan naît le à Gurtweil, dans une famille pauvre. Son père meurt alors qu'il n'a que 14 ans. Ce coup du sort change sa nature : il a maintenant soif d'apprendre et recherche l'isolement et la privation. Lorsqu'il quitte l'école, il apprend le métier de peintre décorateur et pose des voies ferrées avant de reprendre ses études secondaires à l'âge de 26 ans. Il souscrit à l'étude de la théologie et de la philosophie à l'Université de Fribourg. En 1878, il est ordonné prêtre.

Il ne peut exercer son sacerdoce en Allemagne en raison des lois anti-catholiques liées au Kulturkampf. Il s'installe alors à Rome, où il étudie l'araméen, le syriaque et le copte au séminaire pontifical. Après un voyage éducatif en Orient, il fonde, le , la Société du Divin Sauveur et prend le nom de Père François-Marie de la Croix.

Le , il fonde l'ordre des Sœurs du Divin Sauveur avec l'aide de la baronne Therese von Wüllenweber, également connue sous le nom de Mère Marie des Apôtres.

En raison de sa santé défaillante et du déclenchement de la Première Guerre mondiale, François-Marie de la Croix Jordan s'installe en Suisse, pays neutre. Il meurt le à Tavel. Ses restes sont exhumés le et inhumés à la Maison Générale à Rome.

En 1942, son dossier de béatification est ouvert.

RéférencesModifier