Frédéric Magné

coureur cycliste français
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Magné.
Frédéric Magné
2015 UEC Track Elite European Championships 326.JPG
Frédéric Magné en 2015
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
ToursVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Principales victoires

Frédéric Magné est un coureur cycliste sur piste français, né le à Tours. Devenu entraîneur, il est directeur du Centre mondial du cyclisme entre 2009 et 2019.

BiographieModifier

Il a remporté au cours de sa carrière sept titres de champion du monde : 3 de keirin et 4 de tandem (tous avec Fabrice Colas). Spécialiste du keirin, il détient le record de podiums obtenus aux championnats du monde de la spécialité, 6 au total (3 or, 3 bronze). Il a participé à quatre éditions des Jeux olympiques (1988, 1992, 1996 et 2000), sans gagner de médaille. Il a terminé 8e du kilomètre en 1988, éliminé au deuxième tour du tournoi de vitesse en 1992, 6e de la vitesse en 1996 et 6e du keirin en 2000. Après les championnats du monde 2000 à Manchester, il met un terme à sa carrière.

Après avoir été entraîneur de la Fédération japonaise de 2006 à 2009, il devient en avril 2009 directeur du Centre mondial du cyclisme à Aigle en Suisse[1]. À ce titre, il supervise les talents venant de pays avec de faibles infrastructures sportives.

En 2010, il est choisi comme athlète modèle pour le cyclisme à l'occasion des premiers Jeux olympiques de la jeunesse d'été à Singapour. Durant les JOJ, les athlètes modèles ont pour rôle de guider les jeunes athlètes en restant avec eux au village, en assistant aux compétitions et en participant à l'activité « Discussion avec les champions »[2]. En 2016, il commente les épreuves de cyclisme sur piste des Jeux olympiques de Rio sur France Télévisions avec Nicolas Geay[3].

En novembre 2019, il est licencié de son poste de directeur du Centre mondial du cyclisme après plusieurs plaintes[4]. Il est accusé de « harcèlement moral systématique auprès des cyclistes stagiaires comme des employés, d'abus de pouvoir et d'abus de bien sociaux ». Il a également ignoré les lois alimentaires des athlètes musulmans, leur a attribué le moins bon matériel, a fait preuve de discrimination et leur a demandé de « Rentrer en Afrique ». Il a également demandé des services privés à ses subordonnés. L'avocat de Frédéric Magné a rejeté ces accusations, affirmant qu'elles étaient fausses[5],[6], tandis que Frédéric Magné qui évoque une « machination », estime ces allégations « totalement injustifiées » et rappelle que depuis dix ans, ses évaluations étaient irréprochables[7]. En janvier 2020, il est recruté comme consultant de la Fédération indonésienne de cyclisme[8].

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Championnats du mondeModifier

Coupe du mondeModifier

  • 1995
    • 1er du keirin à Manchester
  • 1997
    • 2e du keirin à Cali
    • 2ede la vitesse par équipes à Trexlertown
  • 1998
    • 1er du keirin à Victoria
    • 1er de la vitesse à Victoria
    • 2e de la vitesse par équipes à Victoria
    • 2e de la vitesse à Berlin
    • 2e de la vitesse par équipes à Berlin

Jeux méditerranéensModifier

  • 1991
    •   Médaillé d'argent du kilomètre

Six joursModifier

Championnats de FranceModifier

Grands PrixModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier