Frédéric Joignot

journaliste français
Frédéric Joignot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Frédéric Joignot est un journaliste, essayiste, journaliste et romancier français.

BiographieModifier

Après avoir milité dans les CAL (comités d'actions lycéens nés en 68), chez les libertaires de Tout (« Ce que nous voulons : Tout ») puis au sein de la Gauche prolétarienne entre 1970 et 1973, où il dirigea le « Front de la jeunesse »[1], Frédéric Joignot participe, à l'âge de vingt ans, en tant qu'étudiant en philosophie, aux premiers numéros du quotidien Libération. De 1974 à 1980, il est le rédacteur en chef des pages culture de ce quotidien, sous le pseudonyme de « Rackam » : dans ces pages sont notamment lancés le groupe de graphistes « Bazooka », des manifestes pour la dépénalisation du cannabis (L'Appel du 18 joint[2]) ou le « Vrai Art nouveau » (appel à des récits de vie parallèle : perruque, occupations de logements, grève festive, détournement, etc).

En 1980, il rejoint Jean-François Bizot[3] au magazine mensuel Actuel. Il y est reporter durant sept ans puis rédacteur en chef de 1988 à 1994. En 1986, il participe à la création du magazine de reportages en bande dessinée Zoulou, avec les dessinateurs Vuillemin, Frank Margerin, Jano.

De 1995 à 1997, il collabore au mensuel parisien Nova Magazine, puis à D.S « le premier féminin de société » et à Psychologie Magazine[4]. Il dirige en même temps la revue de mœurs et de littérature, Sans Nom, et rejoint le magazine d'écriture en images lancé par le photographe Oliviero Toscani Colors[5]. En 1999, il crée avec l'agence de communication FCB[6] une lettre d'idées et d'éthique à destination des dirigeants d'entreprise, Brain Factory.

En 2000, il contribue à créer le supplément mensuel du quotidien Le Monde, « Le Monde 2 », puis sa formule hebdomadaire - et devient journaliste au Monde en 2002. Parallèlement, en 2004, il participe au lancement du magazine culturel Blast[7], puis aux débuts du mensuel Philosophie Magazine[8] en 2006. En 2008, il lance avec la romancière Isabelle Sorente la revue Ravages. En , il lance deux blogs sur le site du journal Le Monde[9].

PublicationsModifier

RomansModifier

  • Paris ecstasy (Lattés, 1986)
  • Avatars (Flammarion, 2003)
  • Maladie d'amour (Nova éditions, 2013)
  • VITE ! Déambulation d’un lycéen en Mai 68 (Récit, Tohu-Bohu, 2018)

EssaisModifier

  • Vrai art nouveau : Volez ce livre ! (récits de la vie illégale, Terrain vague, 1978)
  • La merde parfumée (avec Oliviero Toscani, Hoëbeke 1994)
  • Gang Bang, enquête sur la pornographie violente (Seuil, Essai, collection « Non conforme », 2007)
  • L'Art de la ruse. Vivre en paix avec les autres (Essai. Tohu Bohu, 2017)
  • Ah ! Le joli mois de mai 68 (GM Éditions, 2018)

ScénariosModifier

  • Paris Zombie (fantastique, avec Francis Leroi)
  • Trois filles de leur mère (érotique, avec Francis Leroi)
  • Hanuman (coauteur, tourné par la Gaumont, réalisateur : Frédéric Fougeat),

AutresModifier

  • La folie à deux. Comédie thérapeutique (pièce de théâtre)
  • Le téléspectateur pirate, Canal +, (film court)

Liens externesModifier

NotesModifier