Frédéric-Louis de Hohenzollern-Hechingen

Frédéric-Louis de Hohenzollern

Titre

Prince de Hohenzollern-Hechingen


(20 ans, 5 mois et 3 jours)

Prédécesseur Frédéric-Guillaume de Hohenzollern-Hechingen,
Successeur Joseph Frédéric Guillaume de Hohenzollern-Hechingen
Biographie
Titulature Prince de Hohenzollern-Hechingen
Dynastie Maison de Hohenzollern-Hechingen
Nom de naissance Friedrich Ludwig von Hohenzollern-Hechingen
Naissance
Strasbourg
Décès (à 61 ans)
Château Lindich, près Hechingen
Sépulture Hechingen
Père Frédéric-Guillaume de Hohenzollern-Hechingen
Mère Louise von Sinzendorf
Conjoint sans
Enfants sans
Religion Catholicisme romain

Description de l'image Hohenzollern-Hechingen-1.PNG.

Frédéric-Louis [1] (en allemand : Friedrich Ludwig von Hohenzollern-Hechingen), né le à Strasbourg [2]et mort le au château Lindich, près Hechingen[2], est Prince de Hohenzollern-Hechingen de 1730 à 1750.

BiographieModifier

Il est le fils aîné de Frédéric-Guillaume prince de Hohenzollern-Hechingen (1663-1735) et de Louise comtesse von Sinzendorf (1666-1709). Il est élevé dans le château familial de ses parents à Hechingen. Maréchal impérial il participe activement à la Guerre vénéto-austro-ottomane (1714-1718) sous les ordres du Prince Eugène.

Lorsque son père abdique, il devient en 1730 Prince de Hohenzollern-Sigmaringen. En dépit d'une situation financière délicate, il entreprend et mène à bien le projet de construction du château de Lindich (près d'Hechingen) qui lui permet de conjuguer sa passion de la chasse et son goût pour l'architecture. Terminé en 1741 l'édifice devient sa résidence d'été.

 
Le château de Lindich

Il est y décédé sans alliance ni postérité[1]. C'est donc son cousin germain Joseph-Frédéric-Guillaume de Hohenzollern-Hechingen qui lui succède en 1750.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Detlev Schwennicke, Europaïsche Stammtafeln, Neue Folge, Band I.1 Tafel 120, Frankfurt am Main, 1998
  2. a et b Michel Huberty, Alain Giraud, L'Allemagne dynastique, Tome V Hohenzollern, Waldeck, p. 97