Ouvrir le menu principal

Frédéric-Alexandre de Chambrier

homme politique
Frédéric-Alexandre de Chambrier
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Frédéric-Alexandre de Chambrier, né le à Bevaix et mort à Cormondrèche le , est une personnalité politique neuchâteloise sous l'Ancien Régime.

BiographieModifier

Ainé de deux fils (son frère Alexandre sera maire de Valangin et également Conseiller d'État), il est élevé depuis l'âge de 12 ans par son parent Jean-Pierre de Chambrier d'Oleyres tout d'abord à Turin en 1797, puis à l'académie de Genève de 1803 à 1804.

Il est conseiller d'État neuchâtelois depuis 1813 jusqu'en 1848 au moment de la révolution du à Neuchâtel qui a mis fin au règne du roi de Prusse sur la principauté de Neuchâtel. C'est lui qui propose, en 1814, le double statut insolite de principauté-canton qui perdurera jusqu'à la révolution de 1848. C'est également lui qui décida de ne pas opposer de résistance par les armes à cette révolution. En 1814-1815, il participe également à la reconstitution de la suisse après la période napoléonienne ; il est également élu à la diète fédérale de 1829 à 1837.

Créateur de l'Académie neuchâteloise en 1838, il est également auteur du livre Histoire de Neuchâtel et Valangin jusqu'à l'avènement de la maison de Prusse[1].

SourcesModifier

NotesModifier