Ouvrir le menu principal

Fortifications d'Angers

rempart de ville à Angers (Maine-et-Loire)

Les fortifications d'Angers sont les anciennes enceintes de la ville d'Angers, dans le département de Maine-et-Loire. Les premières sont élevées pendant le Bas-Empire romain, puis agrandies et complétées tout au long du Moyen Âge.

Complètement démantelées au XIXe siècle, il ne subsiste que de rares vestiges dans la ville moderne. Plusieurs de ces vestiges ont été protégés au titre des Monuments historiques : l'enceinte du Bas-Empire romain est classée en 1907[1] et les vestiges de l'enceinte dites de Saint-Louis sont inscrits en 1927[2].

GénéralitéModifier

Enceinte romaineModifier

Cette enceinte a été édifiée sous le Bas-Empire romain.

Enceinte médiévaleModifier

Tour des Anglais, ou tour de la Haute-ChaîneModifier

Tour VillebonModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Henri Enguehard et Jacques Mallet, L'enceinte gallo-romaine d'Angers, Annales de Bretagne, (lire en ligne)
  • Jacques Mallet, Les enceintes médiévales d'Angers, Annales de Bretagne, (lire en ligne)
  • Michel Provost, Une tour de l'enceinte gallo-romaine d'Angers (Maine-et-Loire), Gallia, (lire en ligne)
  • Collectif, Projet Collectif de Recherche: Enceintes médiévales dans le Grand Ouest, rapport 2010, DRAC Pays de la Loire, , 177 p. (lire en ligne)
  • François Comte, L’enceinte gallo-romaine d’Angers devenue clôture canoniale : transformations, adaptations et déclassement d’une fortification (XIIIe-XVIe siècles), dans In Situ, revue des patrimoines, no 16, 2011 ( lire en ligne )

Articles connexesModifier