Ouvrir le menu principal

Fort La Jonquière

bâtiment de l'Alberta, au Canada
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jonquière (homonymie).
Fort La Jonquière
Présentation
Destination initiale
Fort militaire
Construction
XVIIIe siècle
Propriétaire
État
Statut patrimonial
inscrit Monument Historique par arrêté du
Localisation
Pays
rivière Saskatchewan
Commune

Le fort La Jonquière est un fort construit en 1751 en Nouvelle-France par Joseph-Claude Boucher de Niverville.

Sommaire

Place dans l'histoireModifier

Il est, avec le fort de La Corne, l'un des forts français les plus occidentaux du Canada. Il est situé, comme les forts Paskoya et Bourbon, dans la vallée de la Saskatchewan, parcourue par les Amérindiens Cris, les coureurs des bois et les trappeurs canadiens. On appelle cette partie de la vallée de la rivière Saskatchewan la « piste de Fort La Corne ».

Il porte le nom du marquis et gouverneur de la Nouvelle-France Jacques-Pierre de Taffanel de la Jonquière. Il est à un moment sous le commandement de Jacques Legardeur de Saint-Pierre. Il est abandonné vers 1760.

LocalisationModifier

Sa localisation demeure incertaine ; il serait situé le long de la rivière Bow, près de la ville de Calgary.

Liens internesModifier

Liens externesModifier