Formiate de méthyle

composé chimique

Formiate de méthyle
Image illustrative de l’article Formiate de méthyle
Image illustrative de l’article Formiate de méthyle
Identification
Nom UICPA méthanoate de méthyle
Synonymes

formiate de méthyle

No CAS 107-31-3
No ECHA 100.003.166
No CE 203-481-7
PubChem 7865
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C2H4O2  [Isomères]
Masse molaire[1] 60,052 ± 0,0025 g/mol
C 40 %, H 6,71 %, O 53,29 %,
Propriétés physiques
fusion −100 °C [2]
ébullition 32 °C [2]
Solubilité 300 g·l-1 (eau,20 °C) [2]
Paramètre de solubilité δ 20,9 J1/2·cm-3/2 (25 °C)[3]
Masse volumique 0,97 g·cm-3 à 20 °C [2]
d'auto-inflammation 450 °C [2]
Point d’éclair −28 °C [2]
Limites d’explosivité dans l’air 5,023 %vol [2]
Thermochimie
Cp 119,7 J·K-1·mol-1 (liquide,25 °C) [4]
PCS 972,6 kJ·mol-1 (25 °C, liquide)[5]
Précautions
SGH[2]
SGH02 : InflammableSGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotique
H224, H302, H319, H332, H335,
SIMDUT[6]
B2 : Liquide inflammableD2B : Matière toxique ayant d'autres effets toxiques
B2, D2B,
NFPA 704[7]

Symbole NFPA 704.

 
Transport[2]
33
   1243   
Écotoxicologie
LogP 0,3 [2]

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le formiate de méthyle ou méthanoate de méthyle est l'ester de l'acide formique (acide méthanoïque) avec le méthanol et de formule semi-développée HCOOCH3, utilisé comme solvant pour le nitrate de cellulose, l'acétate de cellulose, les huiles et les acides gras[9].

La présence de formiate de méthyle a été détectée dans le milieu interstellaire[10] et également dans le nuage de Magellan, c'est-à-dire en dehors de la Voie lactée[11].

Notes et référencesModifier

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a b c d e f g h i et j Entrée « Methyl formate » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 27 juillet 2010 (JavaScript nécessaire)
  3. (en) Yitzhak Marcus, The Properties of Solvents, vol. 4, England, John Wiley & Sons Ltd, , 239 p. (ISBN 0-471-98369-1)
  4. (en) R Fuchs, « Heat capacities of some liquid aliphatic, alicyclic, and aromatic esters at 298.15 K », J. Chem. Thermodyn., vol. 11, no 10,‎ , p. 959-961 (DOI 10.1016/0021-9614(79)90044-2)
  5. (en) David R. Lide, CRC Handbook of Chemistry and Physics, Boca Raton, CRC Press, , 83e éd., 2664 p. (ISBN 0849304830, présentation en ligne), p. 5-89
  6. « Formate de méthyle » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 27 juillet 2010
  7. UCB Université du Colorado
  8. « formiate de méthyle », sur ESIS, consulté le 27 juillet 2010
  9. (en) Dieter Stoye, Solvents, Wiley-VCH Verlag GmbH & Co, coll. « Ullmann's Encyclopedia of Industrial Chemistry », (DOI 10.1002/14356007.a24_437, présentation en ligne)
  10. (en) L. E. Johansson, C. Andersson, J. Ellder, P. Friberg, A. Hjalmarson, B. Hoglund, W. M. Irvine, H. Olofsson et G. Rydbeck, « Spectral scan of Orion A and IRC+10216 from 72 to 91 GHz », Astronomy and Astrophysics, vol. 130,‎ , p. 227-256 (PMID 11541988, Bibcode 1984A&A...130..227J)
  11. (en) Marta Sewiło, Remy Indebetouw, Steven B. Charnley, Sarolta Zahorecz, Joana M. Oliveira et al., « The Detection of Hot Cores and Complex Organic Molecules in the Large Magellanic Cloud », The Astrophysical Journal Letters,‎ (lire en ligne)