Ouvrir le menu principal

La Fondation Samilia est une fondation d'utilité publique basée en Belgique qui lutte depuis 2007 contre la traite des êtres humains[1], qu'elle soit à des fins d'esclavage sexuel[2] ou économique.

Elle a pour objectif de faire de la prévention dans les pays d’origine, majoritairement dans les Balkans et en Afrique de l’Ouest, et de la sensibilisation dans les pays de destination[3]. Elle s’implique dans différents domaines, tels que la prévention à la traite des êtres humains à des fins d'exploitation sexuelle en Roumanie [4], la conscientisation des entreprises, par des workshops ciblés et un outil en ligne, aux risques de traite des êtres humains dans leur chaîne de production ou via des services qu’elles utilisent . Elle a notamment collaboré avec le Groupe Delhaize[5] dans le cadre d'un projet co-financé par la Commission européenne. La Fondation Samilia s'implique aussi contre la traite et le trafic de jeunes footballeurs africains vers l'Europe et la Belgique en particulier[6].

Notes et référencesModifier

  1. « La fondation Samilia lance une campagne de paris pour lutter contre les exploitations d'être humains », sur BX1, (consulté le 26 avril 2019)
  2. « Pourquoi Tatiana, esclave sexuelle, racole dans le métro », sur parismatch.be, (consulté le 26 avril 2019)
  3. http://www.bonnescauses.be/organisation/?id=0891866597
  4. « Même combat la Fondation Samilia et un reportage primé de Paris Match », Paris Match Belgique,‎ 17 au 23 novembre 2011, p. 36
  5. « Delhaize s’associe à la fondation Samilia dans le cadre de la lutte contre la traite des êtres humains », sur express.live,
  6. « La Fondation Samilia dénonce la traite des footballeurs africains en Belgique », sur dhnet.be,

Liens externesModifier