Flics-flacs

roman de Georgius

Flics-flacs
Auteur Georgius
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman policier
Éditeur Gallimard
Collection Série noire no 569
Date de parution 1960
Nombre de pages 186
Chronologie

Flics-flacs est un roman policier écrit par l’écrivain français Georgius en 1960. C'est le sixième roman publié par l'auteur. Il paraît sous la signature de Georgius ; le pseudonyme de Jo Barnais est rappelé entre parenthèses, mais le personnage qui porte ce nom n'apparaît pas dans l'histoire. En revanche, on y retrouve le duo policier Lambert-Chadal qui opère dans plusieurs romans précédents de l'auteur ; mais ils sont ici en arrière-plan. Le protagoniste est en effet un jeune bandit, au casier encore vierge, surnommé Bébé.

Résumé modifier

Antoine Sordain, agent de police du IVe arrondissement parisien, est retrouvé dans la Seine, une balle dans la nuque, pieds et mains liés, avec une marque sur la doublure de sa veste : 5/1. On soupçonne l'amant de son épouse, P'tit Louis, qui disparaît. Au même moment, la bande du Chimiste veut abandonner le pastis clandestin pour les paris sur les matchs de football. Mais Sam, rival du Chimiste, veut aussi ce marché. Une guerre des gangs s'engage, pendant que la Seine livre successivement quatre autres cadavres d'agents, dans le même état que le premier ...

Personnages modifier

  • Henri Marco, dit le Chimiste, chef de bande.
  • Scarletti, lieutenant du Chimiste.
  • Jo l'Anxieux, homme du Chimiste.
  • Angelico le Marseillais, homme du Chimiste.
  • Freddy les Grandes feuilles, homme du Chimiste.
  • Robert Barcet, dit Bobby, dit Bébé, dernière recrue du Chimiste.
  • Florence Donatien, dite Flo, compagne de Bébé.
  • Madeleine Sordain, épouse de la première victime.
  • Louis Portier, dit P'tit Louis, garçon au Café du Bazar, amant de Mme Sordain.
  • Le père Ernest, guichetier du PMU au Café du Bazar.
  • Samuel Brawloski, dit Sam, rival du Chimiste.
  • M. Raphaël, dit Ralph, associé de Sam.
  • Claudine Harbelot, maîtresse de Ralph.
  • Le Manchot, homme de Ralph.
  • Le juge d'instruction Rochebrune.
  • Le commissaire Bertoin, du XIIe arrondissement.
  • L'inspecteur Guillaumet, du XIIe arrondissement.
  • Le commissaire Lambert, de la P.-J.
  • Le brigadier-chef Chadal, de la P.-J.

Édition modifier

Commentaire modifier

  • Une nouvelle fois, Georgius s'intéresse à une rivalité entre bandes et la mêle à une autre affaire, apparemment sans rapport, celles des assassinats de policiers.
  • Pour raconter cette histoire de l'intérieur, l'auteur choisit comme narrateur un jeune bandit, Bébé. Il franchit donc le pas esquissé dans Arrêtez le massacre !, où le personnage de Paul Bernin était déjà celui d'un jeune bandit sympathique. Du coup, les enquêteurs Lambert et Chadal (lequel a bizarrement été rétrogradé au rang de brigadier-chef) sont simplement cités, et leur enquête n'est pas du tout le sujet du roman.