Du bromure pour les gayes

roman de Georgius

Du bromure pour les gayes est un roman policier écrit par Georgius et publié en 1962.

Du bromure pour les gayes
Auteur Georgius
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman policier
Éditeur Gallimard
Collection Série noire no 727
Date de parution 1962
Nombre de pages 186
Chronologie

C'est le septième et dernier roman publié par l'auteur. Il paraît sous la signature de Georgius ; le pseudonyme de Jo Barnais est rappelé entre parenthèses, mais le personnage qui porte ce nom n'apparaît pas dans l'histoire, pas plus que le duo policier Lambert-Chadal qui opère dans plusieurs romans précédents de l'auteur. Le protagoniste est ici un jeune homme, entraîné dans des règlements de comptes au sein de la Mafia.

Résumé modifier

Pour rendre service à sa sœur Christiane, Paul Fournier prête ses papiers à un Italien, Luigi, dont elle est amoureuse. Peu de temps après, Christiane est écrasée par un automobiliste, et Paul découvre qu'il s'agit de Luigi. Il trouve l'appui d'autres Italiens, des maffiosi qui ont eux aussi un compte à régler avec Luigi. Aide dangereuse qui lui vaut de se retrouver finalement à l'hôpital, blessé par la police et soupçonné de banditisme.

Personnages modifier

  • Paul Fournier, garçon de courses chez un tailleur.
  • Christiane Fournier, sa sœur, petite main dans une maison de couture.
  • Leurs père et mère.
  • Me Jacques Carnac, avocat.
  • Ginette, amie de Christiane.
  • Luigi di Bella, amant de Christiane.
  • Lucien Gerbel, témoin de la mort de Christiane.
  • Mauricette, serveuse, sa petite amie.
  • Lucciano, chef d'un groupe de maffiosi.
  • Stephano et Grégory, au service de Lucciano.
  • Panzera, hôtelier, au service de Lucciano.
  • Valentino, complice de Luigi di Bella.
  • Malou, call-girl.
  • Boëtger, ancien jockey.

Édition modifier

Commentaire modifier

  • Le premier chapitre met face à face Paul Fournier et son avocat commis d'office. Celui-ci persuade Paul de mettre par écrit ce qui lui est arrivé, afin de se disculper. La suite est donc l'histoire racontée par Paul (retour en arrière). On peut trouver à cette lecture que Paul Fournier (moins de 20 ans, il est vrai) est étrangement naïf en ce qui concerne la maffia ...
  • Georgius développe une dernière fois son thème favori du règlement de comptes, et retrouve un sujet abordé dans Tornade chez les flambeurs : les tricheries dans les courses hippiques. Les "gayes" du titre sont en effet les chevaux (terme argotique plus souvent orthographié "gails" ou "gailles").