Ouvrir le menu principal

EspècesModifier

Ce groupe comprend entre autres :

StructureModifier

Ce sont des virus à ARN positif simple brin. Ils mesurent entre 40 et 50 nm en moyenne et leur génome fait environ 10 000 paires de bases. Leur génome code 10 protéines : 3 structurales (C, prM, E) et 7 non structurales (NS1, NS2, ...)

TransmissionModifier

Ces virus sont principalement transmis par les moustiques. Ils posent des problèmes de santé publique partout dans le monde, notamment en zone urbaine (transmission par Aedes aegypti).

RéplicationModifier

Ils ont un cycle de réplication semblable entre eux : l'entrée dans la cellule cible se fait grâce à la protéine E qui va se lier aux récepteurs cellulaires et entraîner une endocytose. Le virus est alors embarqué dans une vésicule endosomiale. Le pH acide de cette dernière va entraîner une fusion de l'enveloppe virale et de la membrane endosomiale, relargant alors le génome dans le cytosol[1]. Le génome ARN est alors directement traduit en une polyprotéine qui va donner les 10 protéines virales. La RNA-dependent-RNA-polymérase va alors copier le génome pour créer un brin « matrice » servant à la réplication de tous les ARN viraux. Les virions immatures formés se retrouvent dans le réticulum endoplasmique pour être liés aux proto protéines prM et E, puis vont dans l'appareil de Golgi où une furine va cliver les deux protéines pour permettre aux virions de prendre leur forme finale. Les virions matures sont alors transportés par des vésicules et passent dans le milieu extracellulaire par exocytose[2].

Notes et référencesModifier

  1. Bressanelli et al. : Structure of a flavivirus envelope glycoprotein in its low-pH-induced membrane fusion conformation. EMBO J. 23, 2004. Article complet
  2. Lindenbach, B.D., Thiel, H.J., and Rice, C.M. : Flaviviridaea: the viruses and their replication. In Fields Virology, Fifth Edition, 2007 [1]