Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Price.

Fisher-Price
logo de Fisher-Price

Création 1930
Dates clés 1969 : rachat par Quaker Oats Company

1993 : rachat par Mattel

Fondateurs Herman Fisher, Irving Price et Helen Schelle
Forme juridique FilialeVoir et modifier les données sur Wikidata
Slogan « Mille et une façons de s'éveiller »[1]
Siège social East Aurora, NY
Drapeau des États-Unis États-Unis
Actionnaires MattelVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité JouetVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits Jouets pour bébés et enfants jusqu'à 8 ans[2]
Société mère Mattel
Site web www.fisher-price.com

Fisher-Price est une marque de jouets américaine créée en 1930 et filiale du groupe Mattel depuis 1993. Elle produit des jouets pour nouveau-nés et jeunes enfants.

Sommaire

HistoireModifier

De la fondation en 1930 au rachat par Mattel en 1993Modifier

L'entreprise est fondée en 1930 par Herman Fisher, Irving Price, Margaret Evans Price (l'épouse de Price, une illustratrice), et Helen M. Schelle. Herman avait pour intention de créer des jouets qui « stimulent l'imagination et apportent quelque chose de nouveau, de surprenant et d'amusant[3]. » La première gamme de jouets s'appelle « 16 hopefuls » (16 optimistes), elle inclut un couple de canards en bois[3].

Pendant la Seconde Guerre mondiale, en 1943, suite aux réquisitions, l'entreprise fabrique des pièces pour l'aéronautique, la défense des bateaux, et des fournitures médicales[3].

En 1969, Herman Fisher prend sa retraite à l'âge de 71 ans et Fisher-Price est rachetée par Quaker Oats Company. En 1991, l'entreprise redevient indépendante et sera cotée en bourse avant d'être achetée par Mattel en novembre 1993.

Des rappels de produits depuis 1998Modifier

En 1998, 10 millions de véhicules Power Wheels fabriqués par Fisher-Price doivent être retirés de la vente. En cause, des batteries pouvant causer des brûlures aux membres des enfants[4]. En juillet 2007, Fisher-Price doit rappeler plus d'un million de ses jouets produits en Chine. Environ 1,5 million de produits siglés Dora l'exploratrice, Elmo ou Big Bird présentait des risques de peinture toxique selon l’association américaine de protection des consommateurs United States Consumer Product Safety Commission[5]. Pour Mattel, propriétaire de Fisher-Price, il s'agissait du plus gros rappel depuis 1998[6].

Nouveau rappel d'envergure pour Fisher-Price douze ans plus tard. Le 5 avril 2019, l’association de protection des consommateurs pointe des défaillances d'un de ses produits[7]. Selon elle, les transats pour bébé de modèle « Rock’n Play Sleeper » auraient entraîné depuis 2015 la mort de dix nourrissons. Le 12 avril, près de 4,7 millions de transats de de modèle sont rappelés par le groupe Mattel[8].

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Comment Fisher-Price fait évoluer sa marque et ses jouets - Véronique Yvernault, LSA, 26 novembre 2014
  2. Produits : 5 ans et + - Site officiel
  3. a b et c L'histoire de notre héritage - Site officiel
  4. (en) Dana Canedy, « Fisher-Price Recalls Up to 10 Million Battery-Driven Vehicles », New York Times,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « Fisher-Price Recalls Licensed Character Toys Due To Lead Poisoning Hazard », sur cpsc.gov, (consulté le 13 avril 2019)
  6. (en) Justin Grant, « Mattel sees $30 million charge from toy recall », Reuters,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « CPSC ALERT: CPSC and Fisher-Price Warn Consumers About Fisher-Price Rock ‘N Play Due to Reports of Death When Infants Roll Over in the Product », sur www.cpsc.gov, (consulté le 13 avril 2019)
  8. Le Monde avec AFP, « Fisher-Price rappelle près de 5 millions de transats pour bébé, après une série de morts », Le Monde,‎ (lire en ligne)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier