Firehole River

cours d'eau du Wyoming, États-Unis

Firehole River
Illustration
Caractéristiques
Longueur 34 kmVoir et modifier les données sur Wikidata
Bassin collecteur Bassin de la Madison (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays traversés États-UnisVoir et modifier les données sur Wikidata

La rivière Firehole est située dans le nord-ouest du Wyoming et est l'un des deux principaux affluents de la rivière Madison. Elle coule vers le nord sur environ 34 km depuis sa source à Madison Lake sur le Continental Divide pour rejoindre la rivière Gibbon dans le parc national de Yellowstone. Elle fait partie du système hydrologique du fleuve Missouri.

DescriptionModifier

La rivière Firehole traverse plusieurs bassins de geysers importants dans le parc national de Yellowstone, notamment le bassin Upper Geyser, qui contient le geyser de renommée mondiale Old Faithful. La rivière a été nommée par les premiers trappeurs pour la vapeur qui donne l'impression qu'elle fume comme si elle était en feu [1].

Le Firehole coule sur trois des principales chutes d'eau de Yellowstone : Kepler Cascades au sud d'Old Faithful, Firehole Falls et les Cascades du Firehole dans Firehole Canyon [2].

La rivière est entourée d'éléments géothermiques qui y déversent de l'eau chaude. Un effet de l'apport de cette eau est d'augmenter la température de la rivière. Les températures dans la rivière ont été mesurées jusqu'à 30° C, et une moyenne de 5 à 10 °C plus élevée que les zones en amont de l'influence géothermique [3].

L'eau qui pénètre dans la rivière à partir des caractéristiques géothermiques contient des produits chimiques et des minéraux dissous. Les niveaux de bore et d'arsenic se sont avérés supérieurs aux limites standard pour la protection des organismes aquatiques. Malgré ces niveaux élevés, les truites fario et arc-en-ciel vivent et frayent dans la rivière [3].

La rivière contient une espèce envahissante, l'escargot de vase de Nouvelle-Zélande (Potamopyrgus antipodarum) [4].

AffluentsModifier

Les affluents importants du Firehole sont la rivière Little Firehole, Fairy Creek, Iron Spring Creek, Sentinel Creek et Nez Perce Creek. Tous ces affluents apportent des eaux fraîches au Firehole et offrent un refuge aux truites dans le cours principal pendant les températures élevées du milieu de l'été causées par l'activité géothermique [5].

Pêche à la ligneModifier

La rivière Firehole est une destination célèbre et légendaire pour les pêcheurs à la mouche. Lorsqu'il a été découvert dans les années 1830 par des explorateurs américains, le Firehole était dépourvu de truites au-dessus de ce qu'on appelle maintenant Firehole Falls. L'omble de fontaine a été introduit pour la première fois dans le Firehole supérieur en 1889, tandis que la truite brune, la truite la plus abondante de la rivière aujourd'hui, a été stockée pour la première fois en 1890. La truite arc-en-ciel n'a été introduite qu'en 1923. Le corégone des montagnes est originaire du Firehole sous les chutes Firehole. À la fin du 19e siècle, la rivière et le parc national de Yellowstone en général était une destination populaire pour les pêcheurs. En 1955, tous les programmes d'ensemencement dans le parc ont été interrompus et les truites Firehole d'aujourd'hui sont des populations complètement sauvages. En 1968, en raison de la pression croissante sur les rivières Firehole, Gibbon et Madison, le National Park Service a désigné ces eaux comme pêche à la mouche uniquement [6].

GalerieModifier

Voir égalementModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Firehole River », Yellowstone National Park (consulté le )
  2. Paul Rubenstein et Whittlesey, Lee H., The Guide to Yellowstone Waterfalls and their Discovery, Neenah, WI, Big Earth Publishing, , 33–37 p. (ISBN 978-1-56579-351-4)
  3. a et b « Naturalized salmonid populations occur in the presence of elevated trace element concentrations and temperatures in the Firehole River, Yellowstone National Park, Wyoming, USA. », Environmental Toxicology and Chemistry, vol. 20, no 10,‎ , p. 2342–52 (PMID 11596769, DOI 10.1897/1551-5028(2001)020<2342:NSPOIT>2.0.CO;2, lire en ligne)
  4. « Stop Aquatic Nuisance Species » (consulté le )
  5. Craig Mathews et Molinero, Clayton, The Yellowstone Fly-Fishing Guide-A authoritative guide to the waters of Yellowstone National Park, Guilford, CT, The Lyons Press, , 123–155 p. (ISBN 1-55821-545-X)
  6. Charles E. Brooks, The Living River-A Fisherman's Intimate Profile of the Madison River Watershed—Its History, Ecology, Lore and Angling Opportunities, Garden City, NJ, Nick Lyons Books, , 56–59 p. (ISBN 0-385-15655-3)

Lectures complémentairesModifier

  • Howard Back, The Waters of the Yellowstone with Rod and Fly, New York, Dodd & Mead,
  • Richard Parks, Fishing Yellowstone National Park, Helena, MT, Falcon Press, (ISBN 1-56044-625-0)
  • Charles E. Brooks, The Living River-A Fisherman's Intimate Profile of the Madison River Watershed—Its History, Ecology, Lore and Angling Opportunities, Garden City, NJ, Nick Lyons Books, (ISBN 0-385-15655-3)
  • Craig Mathews et Molinero, Clayton, The Yellowstone Fly-Fishing Guide-A authoritative guide to the waters of Yellowstone National Park, Guilford, CT, The Lyons Press, (ISBN 1-55821-545-X)
  • Charles E. Brooks, Fishing Yellowstone Waters, Clinton, NJ, New Win Publishing Inc., (ISBN 0-8329-0353-1)
  • Staples, « Yellowstone Park », River Journal, Portland, OR, Frank Amato, vol. 4, no 1,‎
  • Paul Schullery et Varley, John D., Yellowstone Fishes—Ecology, History, and Angling in the Park, Mechanicsburg, PA, Stackpole Books, (ISBN 0-8117-2777-7)
  • Bruce Staples et Bob Jacklin, Fly Fishing West Yellowstone-A History and Guide, Guilford, CT, Stackpole Books, (ISBN 9780811738255)