Feux de position

Les feux de position sont des dispositifs d'éclairage utilisés sur les véhicules en particulier automobile, permettant de signaler leurs présences aux autres usagers, la nuit et lorsque les conditions de visibilités sont mauvaises.

Pictogrammes s'affichant sur le tableau de bord.

FonctionModifier

 
Feu de position sur une Audi R8 V10 GT.
 
Feu de position d'une Mercedes-Benz Classe C.

Appelés communément « lanternes », « veilleuses » ces feux, de couleur blanche, orange ou jaune[1] à l'avant et rouge à l'arrière, sont des composants indispensables en matière de sécurité routière, surtout dans un environnement peu lumineux : par temps de pluie, ou la nuit. Ils n'éclairent pas suffisamment pour pouvoir conduire le véhicule de nuit ou en cas de mauvaise visibilité. Dans ces cas, le conducteur doit utiliser les feux de croisement de son véhicule qui eux sont conçus pour éclairer devant le véhicule. Les feux de position restent généralement allumés en même temps que les feux de croisement.

Réglementation et aspect légalModifier

Règlements CEE-ONUModifier

Le règlement 48 de la Commission économique pour l'Europe des Nations unies (CEE-ONU) — Prescriptions uniformes relatives à l'homologation des véhicules en ce qui concerne l'installation des dispositifs d'éclairage et de signalisation lumineuse [2019/57] définit les feux de positions avant et les feux de position arrières. D'après ce règlement, ces feux servent à marquer la présence d'un véhicule et à en indiquer la largeur.

Le règlement 48 prévoit la couleur blanche pour les feux de position avant et la couleur rouge pour les feux de position arrière[2]. Le règlement 48 prévoit la couleur "jaune-auto" pour les feux de position latéraux[2].

Le règlement CEE-ONU 91 publié au journal officiel de l'union européenne prévoit le feu de position latéral, pou les véhicules de catégorie M, N, O et T (transport de personnes, de biens, remarques et tracteurs). Le feu de position latérale peu avoir une luminance jusqu'à 25 cd[3].

« Le feu de position latéral doit émettre de la lumière jaune auto; cependant si le feu de position latéral arrière est groupé ou combiné ou incorporé mutuellement aux feux de position arrière, aux feux d'encombrement arrière, aux feux arrière antibrouillard, aux feux stop ou qu'il est groupé avec le catadioptre arrière ou qu'il a en commun avec celui-ci une partie de la surface lumineuse, il peut émettre de la lumière rouge. »

— Règlement 91 de la Commission économique pour l'Europe des Nations unies (CEE-ONU) — Prescriptions uniformes relatives à l'homologation des feux de position latéraux pour les véhicules à moteur et leur remorque

Pour les véhicules de catégorie L3, seul un feu de osition avant et un feu de position arrière est prévue par le règlement 53[4].

FranceModifier

La France applique généralement les règlement CEE-ONU, à la fois en tant que membre de ces accords et en tant que membre de l'Union européenne également partie prenante à ces accords.

En France, l'article R416-8 du code de la route précise que les feux de position doivent être allumés « en même temps que les feux de croisement si aucun point de la plage éclairante de ceux-ci ne se trouve à moins de 400 mm de l'extrémité de la largeur hors tout du véhicule[5] » et, dans tous les cas « en même temps que les feux de brouillard[5] ».

Les feux de position doivent aussi être utilisés en cas d'arrêt ou de stationnement sur une chaussée faiblement éclairée[6].

Par ailleurs, les « cycles ainsi que leur remorque » doivent circuler avec les feux de position allumés[7].

FonctionnementModifier

Tension normalisée d'un feu : 12 volts.

Notes et référencesModifier

  1. Depuis le 13 avril 2016, Article R313-4 sur le site legifrance.gouv.fr.
  2. a et b Règlement 48
  3. Règlement 91
  4. Règlement 53
  5. a et b Section 2 : Eclairage et signalisation de nuit, ou de jour par visibilité insuffisante., sur le site legifrance.gouv.fr, consulté le 29 février 2016.
  6. Article R416-12 sur le site legifrance.gouv.fr.
  7. Article R416-10, sur le site codes-et-lois.fr, consulté le 11 juin 2016.

Articles connexesModifier