Ferdinand de Hohenzollern

Ferdinand de Hohenzollern

Titre

Prince de la maison de Hohenzollern

Biographie
Dynastie Maison de Hohenzollern-Sigmaringen
Nom de naissance Ferdinand Maria Fidelis Leopold Meinrad Valentin von Hohenzollern
Naissance (60 ans)
Sigmaringen (Allemagne)
Père Frédéric-Guillaume
Mère Marguerite de Leiningen
Conjoint Ilona, comtesse Kálnoky de Köröspatak
Enfants Aloys (1999)
Fidelis (2001)
Victoria (2004)
Religion Catholicisme romain

Description de l'image Hohenzollern-Sigmaringen.JPG.

Ferdinand de Hohenzollern (en allemandFerdinand Maria Fidelis Leopold Meinrad Valentin von Hohenzollern), né le  à Sigmaringen[1], est un prince allemand, membre de la maison de Hohenzollern-Sigmaringen.

BiographieModifier

Le prince Ferdinand de Hohenzollern est le troisième fils du prince Frédéric-Guillaume (1924–2010) et de la princesse Marguerite de Leiningen (1932–1996).

Ferdinand est ingénieur et architecte; il habite une maison qu'il a lui-même conçue. Il est le filleul du prince Louis-Ferdinand de Prusse chez lequel il passait ses vacances au château de Hohenzollern.

Famille et descendanceModifier

Le prince Ferdinand se marie civilement le à Sigmaringen et religieusement le à Číčov en Slovaquie avec Ilona, comtesse Kálnoky de Köröspatak, née le à Bruck an der Mur, fille d'Alois Kálnoky de Köröspatak et de la baronne Sieglinde von Oer[1].

De ce mariage sont nés trois enfants portant le titre de prince(sse) de Hohenzollern[2],[3] :

  • Aloys Maria Friedrich Karl, né à Berlin le
  • Fidelis Maria Anton Alexis Hans, né à Berlin le
  • Victoria Margarita Sieglinde Johanna Isabella Maria, née à Berlin le


RéférencesModifier

  1. a et b Michel Huberty, Alain Giraud, François et Bruno Magdelaine, L'Allemagne dynastique, tome V Hohenzollern, Waldeck, 1988, p. 278
  2. Michel Huberty, Alain Giraud, François et Bruno Magdelaine, L'Allemagne dynastique, tome V Hohenzollern, Waldeck, 1988, p. 285
  3. (de) Detlev Schwennicke, Europaïsche Stammtafeln, Neue Folge, Band I.1 Tafel 125, Frankfurt am Main, 1998