Ferdinand Mazzoli

peintre français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mazzoli.
Ferdinand Mazzoli
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
ToulouseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation

Angelo Ferdinand Mazzoli, né le à Saint-Pétersbourg (Russie), mort le à Toulouse (Haute-Garonne), est un peintre, dessinateur et illustrateur français.

BiographieModifier

Angelo-Ferdinand Mazzoli est né le à Saint-Pétersbourg[1]. Il est le fils d’Angelo Mazzoli, né à Rome, et d’Henriette Quozig, née à Genève. La famille vient s’installer en France, d’abord à Montpellier ern 1830, puis à Toulouse en 1832, où elle fait édifier l’hôtel Mazzoli, au 38 rue du Taur, sur l’emplacement de l’ancien collège de Maguelonne. Il fait des études à la faculté de lettres et à l’école des beaux-arts de Toulouse.

À partir de 1863, il collabore à l’Illustration du Midi. Illustrateur des rues et des monuments de Toulouse, il reste connu pour sa série de dessins sur Le Vieux Toulouse disparu[2], qui laisse un témoignage souvent unique sur des édifices détruits.

Il a réalisé des lavis à partir de représentations qui lui sont antérieures[3].

Un grand nombre de ses dessins originaux sont conservés dans les musées de Toulouse (musée du Vieux Toulouse, musée Paul-Dupuy, musée des Augustins).

Son nom a été donné à une rue de Toulouse en 1940.

RéférencesModifier

  1. Collection of pamphlets on Southern France, especially Toulouse, vol. 16, 18?? (lire en ligne)
  2. Le Vieux Toulouse disparu, dessins originaux de Ferdinand Mazzoli, textes du baron Desazars, L. Saint-Charles, E. Lapierre, Toulouse, imp. A. Chauvin, 1885 ; rééd. Laffite Reprints, Marseille, 1979.
  3. Michel Roquebert, L'épopée cathare, vol. 3, Privat, (lire en ligne)

SourcesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier