Federico García Rodríguez

père de Federico García Lorca
Federico García Rodríguez
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Gate of Heaven Cemetery (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Fratrie
Isabel García Rodríguez (d) (sœur)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Parentèle

Federico García Rodríguez, né à Grenade en 1859 et mort en exil à New York en 1945, est un grand propriétaire terrien de la Vega de Granada et homme politique républicain espagnol.

FamilleModifier

En 1880, il épouse Matilde Palacios, qui décède prématurément[1].

En 1897, à l'âge de 37 ans, il épouse Vicenta Lorca Romero, institutrice à Asquerosa (aujourd'hui : Valderrubio).

De ce mariage naissent cinq enfants[2] :

BiographieModifier

En 1925, Federico García Rodríguez achète une propriété du xixe siècle, la Huerta de los Mudos, pour en faire la résidence d'été de la famille. Il change son nom pour sa femme Vicenta : le résidence devient la Huerta de San Vicente, lieu de rendez-vous de l'élite artistique et intellectuelle européenne de l'époque[3].

Il est, durant ses années, une personnalité importante de la vie sociale et politique de Grenade[4].

Le rôle de Federico García Rodríguez est essentiel dans la carrière de son fils Federico. Il finance ses premiers projets, comme Impressions et paysages en 1918, à condition qu'il poursuive ses études à l'Université de Grenade. Il l'envoie également à la Résidence d'étudiants de Madrid et l'encourage à partir à New York en 1929 avec l'ami de la famille Fernando de los Ríos[5].

Guerre d'Espagne et exilModifier

Après l'assassinat de son fils Federico par les nationalistes en août 1936, puis l'arrivée au pouvoir en Espagne des franquistes en 1939, il doit s'exiler aux États-Unis où se trouve le reste de sa famille, hébergée chez ses amis Gloria Giner de los Ríos García et Fernando de los Ríos.

Il meurt à New York en 1945.

PostéritéModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. « Federico García Lorca », sur www.musimem.com (consulté le )
  2. « Federico García Lorca », sur Le Printemps des Poètes (consulté le )
  3. « Huerta de San Vicente - Casa Museo de Federico García Lorca - Site officiel de tourisme d'Andalousie », sur www.andalucia.org (consulté le )
  4. Javier Herrero, « Don Federico García Rodríguez concejal del Ayuntamiento de Granada. Un enigma lorquiano », Bulletin of Spanish Studies, vol. 81, no 3,‎ , p. 309–323 (ISSN 1475-3820, DOI 10.1080/1475382042000212946, lire en ligne, consulté le )
  5. (en-US) « Federico García Rodríguez », sur Universo Lorca (consulté le )
  6. « Federico García Rodríguez (1859-1945) - Mémorial... », sur fr.findagrave.com (consulté le )
  7. « Huerta de San Vicente », sur www.huertadesanvicente.com
  8. « La famille de Garcia Lorca et les pouvoirs publics se déchirent », sur La Presse,

Liens externesModifier