Ouvrir le menu principal

Farci poitevin
Image illustrative de l’article Farci poitevin
Farci poitevin

Autre nom Farci charentais
Poule verte
Pâté d'herbes
Far
Lieu d’origine Vienne, Deux-Sèvres, Vendée, nord des départements de Charente et Charente-Maritime
Place dans le service Entrée ou plat
Température de service Froide ou chaude
Ingrédients Pâté de légumes, cuit emballé dans de grande feuilles de chou
Accompagnement vin rosé
Charentais (IGP), atlantique (IGP), charentais Île de Ré nouveau, charentais nouveau et charentais Île d’Oléron nouveau

Le farci poitevin, ou farci charentais, selon l'endroit, est une spécialité culinaire servie froide en entrée ou chaude en plat principal, des départements français de la Vienne, des Deux-Sèvres, de la Vendée, et du nord des départements de Charente et Charente-Maritime.

Sommaire

PrésentationModifier

Le farci poitevin, ou farci charentais, est un pâté de légumes, cuit emballé dans de grande feuilles de chou, et qui se mange généralement en entrée, avec du pain à l'instar des charcuteries.

HomonymesModifier

On le connaît sous le nom de farci (nom poitevin-saintongeais) dans les cinq départements d'entre Loire et Gironde[1], Vendée, Deux-Sèvres, Vienne, Charente et Charente-Maritime, et, plus rarement, sous celui de poule verte en sud-est, Deux-Sèvres et nord-est, Charente-Maritime[2], sous celui de pâté d'herbes en nord-est Charente-Maritime[2], et sous celui de far en Vendée[3].

Différentes recettesModifier

Il existe autant de recettes que de cuisiniers[4], mais on peut dire qu'il est constitué d'un hachis de légumes-feuilles (oseille, blettes, choux… voire salades, épinard), de plantes aromatiques (persil, oignons, éventuellement ail ou poireau), et de lard, lié par des œufs, (plus farine, crème fraîche ou lait, sel et poivre), et cuit au pot dans un filet — dans lequel sont disposées de grandes feuilles de choux pour le retenir —, ou parfois au four, dans un plat[5].

CommercialisationModifier

Ce plat est fréquemment en vente, sous son nom régional de « farci », en charcuteries et supermarchés, où on le trouve fréquemment vendu à la coupe, ou plus rarement en bocaux[5].

Accord mets / vinsModifier

Ce mets appelle un vin rosé régional, comme le charentais (IGP), l'atlantique (IGP), le charentais Île de Ré nouveau, charentais nouveau et charentais Île d’Oléron nouveau[6].

Notes et référencesModifier

  1. Ulysse Dubois, Jacques Duguet, Jean-François Migaud, Michel Renaud, Glossaire des parlers populaires de Poitou, Aunis, Saintonge, Angoumois, SEFCO, t. 2, 1993.
  2. a et b Éric Nowak, Poitou-Charentes en Aquitaine !… Et la Vendée aussi !, Éditions des régionalismes, Cressé, 2015 (ISBN 978-2-8240-0433-4).
  3. Maurice Béguin, La Cuisine du Poitou, 1932.
  4. [PDF] « Recette de farci poitevin », sur www.pleumartin.com, (consulté le 25 janvier 2014).
  5. a et b Éric Nowak, Le Parler de Poitou-Charentes-Vendée… et Pays de Retz, Choletais, Pays Gabaye, Éditions Bonneton, 2011 (EAN 978-2-86253-512-8).
  6. « Quel vin boire avec un farci poitevin ? », www.vin-vigne.com.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier