Famille de Hauteclocque

page d'homonymie d'un projet Wikimédia

Famille de Hauteclocque
Image illustrative de l’article Famille de Hauteclocque
Armes

Blasonnement D'argent à la croix de gueules, chargée de cinq coquilles d'or.
Devise « On entend loing haulte clocque. »

La famille de Hauteclocque est une famille de l'ancienne noblesse d'Artois, d'extraction chevaleresque. Elle est inscrite à l' ANF en 1955[1]. Elle tire son origine de la terre de « Hautecloque », aujourd'hui commune du Pas-de-Calais, non loin de Saint-Pol-sur-Ternoise. Une branche de la famille a fait souche en Picardie. Le Maréchal Leclerc a fait rajouter son nom de guerre à son patronyme. Ses descendants se nomment Leclerc de Hauteclocque.

GénéalogieModifier

Selon un ouvrage familial, la première mention d'un « seigneur de Hauteclocque » (apparenté ou non) remonte à 1127[2].

Régis Valette fait toutefois débuter la filiation suivie et prouvée en 1340[3].

  • Guy de Hauteclocque, chevalier, croisé en 1218. Ses armoiries figurent dans la deuxième salle des croisades du château de Versailles. (non rattaché à la filiation suivie et prouvée de Régis Valette)
  • Jacques de Hauteclocque mariée avec Jeanne de Hallin. Cité en 1366.
  • Walles de Hauteclocque comparut à une montre en 1382.
  • Colart de Hauteclocque (1400), fils du précédent, marié avec Florence de Caesbeke.
  • Regnault de Hauteclocque, leur fils.
  • Adrien de Hauteclocque, leur fils.
  • Adrien de Hauteclocque, (1487), fils du précédent, écuyer, seigneur de Hauteclocque, marié avec Jeanne d’Ailly
  • Jean de Hauteclocque, (1511) leur fils, écuyer, seigneur d’Havernas, marié avec Marie Coulon.
  • Wallerand de Hauteclocque, leur fils, écuyer, seigneur d’Havernas marié avec Marie de Vérité.
  • Robert de Hauteclocque, leur fils marié avec Marie de Beaufort.
  • François de Hauteclocque, leur fils, écuyer, seigneur de Quatreveaux et du Wail, marié en 1585 avec en 1585 à Antoine (?) de Caurel (Caverel).
  • Philippe de Hauteclocque, leur fils.
  • Jean Baptiste François de Hauteclocque, petit-fils du précédent, écuyer, seigneur du Wail et de Quatreveaux, marié en secondes noces en 1708 avec Anne Marie de La Forge.
  • Charles François de Hauteclocque, leur fils, seigneur de Wail et de Quatreveaux, créé chevalier par lettres patentes de 1752[réf. nécessaire] avec permission de timbrer ses armes d’une couronne de comte[réf. nécessaire], marié en 1744 avec Josephe Yolande Le Caron de Rollois.
  • François Louis Joseph de Hauteclocque, leur fils, chevalier marié en 1785 avec Reine de Lassus, puis en 1796 à Catherine de Monet de Lamarck.
  • Stanislas Joseph de Hauteclocque (1786-1856) fils de François et de Reine de Lassus, marié en 1822 à Mademoiselle de Beugny d’Hagerue dont postérité.
  • César de Hauteclocque (1787-1871) frère du précédent marié en 1819 avec Mademoiselle du Bois de Bellejame, dont postérité.
  • Constantin Gabriel de Hauteclocque (1788-1884) frère des deux précédents, Comte Romain en 1857, marié en 1822 à Félicité Rouvroy de Libersart, dont deux fils.
  • Alphonse Philippe de Hauteclocque (1796-1874), fils de François de Hauteclocque et de Catherine de Monet de Lamarck, marìé en 1825 à Mademoiselle Le Febure de Hodent, dont postérité.
  • Léopold Valentin de Hauteclocque (1797-1867), frère du précédent, chevalier de Malte, de Saint-Louis, de la Légion d'honneur, maire d’Arras, créé Baron personnel en 1822, marié en 1823 à Mademoiselle de Navignaer, sans postérité[4].

PersonnalitésModifier

AlliancesModifier

  • Foucaud et d'Aure, La Croix de Castries, Chaumont-Quitry, Baynast de Septfontaines, Colbert de Castle-Hill, Chabot-Tramecourt, La Rochefoucauld...

PropriétésModifier


BibliographieModifier

  • Notice historique et généalogique sur la Maison de Hauteclocque, par le comte Alfred de Hauteclocque, 1901, Abbeville, C. Paillart, un volume grand in 4°, 110 pages. Cet ouvrage a été réédité au format in 8°, en 1991, par le Cercle généalogique de Picardie, avec l'adjonction d'un deuxième tome, de 300 pages, rédigé par Paul Rouët, complétant jusqu'en 1990 la descendance masculine et féminine de la famille.
  • Régis Valette, Catalogue de la noblesse subsistante, Robert Laffont, Paris, 2002
  • Henri Jougla de Morenas, Grand armorial de France, tome 4 [lire en ligne]
  • Bottin mondain

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Annuaire ANF, 2017, Albédia, p.44
  2. Alfred de Hauteclocque, Notice historique et généalogique sur la maison de Hauteclocque (1163-1901) , par le Comte Alfred de Hauteclocque, C. Paillart (Abbeville), (lire en ligne)
  3. Régis Valette, Catalogue de la noblesse subsistante, Robert Laffont, Paris, 2007, p.101.
  4. http://palisep.fr/bibliotheque/jougla/tome_04.pdf p. 281