Ouvrir le menu principal
Tombe de la famille Mathieu dans le cimetière d'Anzin.

La famille Mathieu est une famille d'ingénieurs qui eut un rôle important dans l'histoire du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais.

Jacques Mathieu découvrit en 1720 une première veine du gisement houiller à Fresnes-sur-l'Escaut ; son fils Pierre découvrit en 1734 celle de charbon gras à Anzin, ce qui marqua le début de l'exploitation minière dans le Nord-Pas-de-Calais.

Leurs descendants participèrent à la direction de la Compagnie des mines d'Anzin jusqu'au début du XIXe siècle.

Christophe Mathieu, fils de Jacques, ainsi que son frère Jean-Pierre-Joseph et leurs neveux Léonard (file de Pierre) et Jean-Pierre (fils du Jean-Pierre-Joseph) ont également joué un rôle dans la Compagnie.

Charles Mathieu, un de leurs descendants quitta la Compagnie des mines d'Anzin avec 17 mineurs en 1832 pour l'ouverture de Compagnie des mines de Douchy, près de Denain.

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Jean-Claude Mouys, Histoire d'Anzin, JC Mouys,
  • Marcel Gillet, Histoire sociale du Nord et de l'Europe de l'Ouest, Presses Univ. Septentrion, (ISBN 2865310205, lire en ligne)