Ouvrir le menu principal
Félix Bungener
Félix Bungener.jpg
Fonction
Directeur d'école (en)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
GenèveVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion

Laurent Louis Félix Bungener (, Marseille - , Genève) est un théologien suisse.

Sommaire

BiographieModifier

Il naît à Marseille d'un père d'origine allemande (né à Heddesdorf, principauté de Neuwied), établi comme tailleur à Marseille avant la Révolution et de mère vaudoise. Sa rencontre avec le pasteur de Marseille Jean-François Sautter le dirige vers la théologie. Il étudie alors à Genève et Strasbourg.

Consacré en 1839, il prêche en France pour la Société évangélique.

Il est régent au collège de Genève de 1843 à 1848, puis professeur à l'école supérieure des jeunes filles de 1849 à 1857.

Bungener est entre autres rédacteur au Fédéral de 1839 à 1843 et à La Semaine religieuse.

Il était un polémiste et conférencier remarqué.

Il épouse d'abord en 1840 Suzanne Buenzod, dont la famille est possesionnée à Mies, Vaud, puis en 1855 Marie-Wilhelmine Sillem, de Hambourg, fille de Wilhelm Sillem, banquier à Hambourg et Mexico, puis promoteur immobilier à Genève et de Louise-Angletine de Senarclens de Grancy, de la famille féodale suisse de ce nom. Ils seront les parents, entre autres, de Lucien Bungener (1858-1937), fondateur de la banque Odier-Bungener (devenue Odier-Bungener-Courvoisier (OBC)) et co-fondateur avec la famille Kreiss des Brasseries de la Meuse.

PublicationsModifier

  • Deux soirées à l'hôtel de Rambouillet
  • La peine de mort est-elle en opposition avec le christianisme ? (1838)
  • Essai sur la poésie moderne (1840)
  • Histoire du Concile de Trente (1854)
  • Trois sermons sous Louis XV (1861)
  • Calvin ... Cinq discours prêchés à Genève le 29 mai 1864 (1864)
  • La compagnie des Pasteurs de l'Église de Genève aux membres de cette Église et à tous les chrétiens évangéliques (1868)
  • Pape et Concile au XIXe siècle (1870)

Voir aussiModifier