eyeOS

logiciel informatique

eyeOS
Description de l'image EyeOSlogo.png.
Description de cette image, également commentée ci-après
Capture d'écran d'eyeOS 1.1.
Informations
Développé par eyeOS Team
Première version Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 2.5 ()
Écrit en PHP et JavaScriptVoir et modifier les données sur Wikidata
Langues Multilingue
Type Application Web
Licence propriétaire
Site web eyeos.com

eyeOS était un webOS, environnement de bureau de type cloud computing, basé sur une interface Web, libre jusqu'à la version 2.5 (sous licence AGPL v3).

En 2005, deux jeunes catalans Pau García-Milà et Marc Cercós (ils avaient alors 17 ans) créent le projet depuis leur village d'Olesa de Montserrat (Baix Llobregat). Deux ans plus tard ils créent l'entreprise qui va soutenir le projet et permettre de développer les services professionnels autour de celui-ci. Installée à Barcelone jusqu'en 2016, elle était constituée d'une trentaine de contributeurs de plus de neuf nationalités[1]. eyeOS permet à l'utilisateur d'accéder à son bureau, ses fichiers et ses applications eyeOS à partir de tout navigateur, sur n'importe quel ordinateur, en n'ayant besoin que d'un système de base permettant de faire tourner un navigateur et d'une connexion internet.

DescriptionModifier

eyeOS est écrit en PHP, un langage de script libre et utilise JavaScript. On peut ainsi l'installer sur la plupart des systèmes d'exploitation existants en tant que serveur à condition de disposer d'un serveur HTTP gérant le PHP (MAMP ou WAMP permettent de réaliser des essais très facilement). Il est également possible d'utiliser un serveur eyeOS existant en se créant simplement un compte.

De plus en plus d'applications sont disponibles pour eyeOS, des applications de bureautique (traitement de texte, tableur, etc.) aux jeux, en passant par des applications internet (messagerie instantanée, mail, etc.). Il est donc possible de réaliser toutes les tâches courantes à partir d'un simple navigateur.

Un répertoire des applications disponibles pouvait être enrichi par les développeurs qui souhaitent proposer leurs logiciels. Il est très facile d'adapter à eyeOS les applications existantes (JavaScript, applets Java, Flash, etc) en utilisant les bibliothèques mises à disposition par l'équipe eyeOS.

HistoriqueModifier

  • eyeOS 0.6.0 (première version disponible) a été diffusée le .
  • Après deux ans de développement, l'équipe eyeOS a publié la version 1.0 le , sous licence GPL v2.
  • La version 1.1 a rapidement suivi, le , sous licence GPL v3.
  • La version 1.2 est sortie le .
  • La version 1.5 est sortie le , nom de projet Gala.
  • La version 1.6 est sortie le , nom de projet Gala "Sync". Cette version permet d'utiliser le logiciel eyeSync (Windows, Linux, Mac) afin de synchroniser automatiquement des dossiers du poste local vers un compte sur un serveur eyeOS.
  • La version 1.8 est sortie en , nom de projet "Lars". Cette version améliore notablement la gestion des documents et incorpore de nouvelles applications ajax.
  • La version 1.8.5 est sortie en .
  • La version 1.8.7 est sortie en .
  • La version 1.9 est sortie en .
  • La version 2.0 est sortie le .
  • La version 2.1 est sortie le .
  • La version 2.2 est sortie le .
  • La version 2.4 est sortie le .
  • La version 2.5 est sortie le . C'est la dernière version open source, le produit étant devenu propriétaire par la suite.
  • Rachat de la société par Telefónica début 2014[2].
  • Abandon du projet par Telefónica fin 2016[3].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. interview en vidéo des fondateurs de eyeOS sur http://estosololoarreglamosentretodos.org/actualidad/eyeos-23
  2. (es) Javier Martín del Barrio, « Telefónica compra EyeOS », El País,‎ (ISSN 1134-6582, lire en ligne, consulté le )
  3. (es) Ramón Muñoz, « Telefónica cierra la aplicación del emprendedor Pau Garcia-Milà », El País,‎ (ISSN 1134-6582, lire en ligne, consulté le )

Liens externesModifier