Exor

société d'investissement fondée en 1927 et contrôlée par la famille Agnelli

Exor N.V.
logo de Exor

Création 1927
Dates clés 1er mars 2009 : IFI + IFIL = EXOR SpA
Fondateurs Giovanni Agnelli
Forme juridique Naamloze vennootschap
Action Bourse des valeurs de Milan (EXO) et Euronext Amsterdam (en) (EXO)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Gustav Mahlerplein 25
1082 MS Amsterdam
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Direction John Elkann, PDG
Directeurs John ElkannVoir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires Giovanni Agnelli e C. (51,87 %)
Harris Associates (en) (5,02 %)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Holding financière
Société mère Giovanni Agnelli B.V.
TVA européenne NL855579298B01Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web exor.com

Capitalisation 16 048 millions € (2019)
Chiffre d'affaires 119,519 millions € (2020)

Exor N.V. est une société d'investissement fondée en 1927 et contrôlée par la famille Agnelli.

HistoireModifier

La société I.F.I – Istituto Finanziario Industriale (« Institut financier industriel ») est créée le par le sénateur Giovanni Agnelli pour regrouper, contrôler et gérer les différentes participations de la famille Agnelli dans les sociétés Fiat, RIV SpA, SAVA, Cinzano, etc., ainsi que toutes les propriétés agricoles et immobilières.

En 1935, IFI rachète le fabricant italien de pellicules photographiques Ferrania qui fusionne en 1964 avec l'américain 3M pour créer Ferrania-3M.

En 1964, IFI crée IFI International - IFINT - Institut Financier International pour rassembler toutes les participations étrangères du groupe IFI. À partir de 1973, IFINT est cotée à la bourse de Luxembourg et crée des filiales aux États-Unis, en Suisse et en France. En regroupant ses acquisitions dans les composants automotive, IFINT crée Moog Automotive Group aux États-Unis en fusionnant les sociétés CR Industries, Import Parts America et Everco.

En 1990, IFIL prend une participation dans la société financière française Pechelbronn qui devient Worms & Cie.

En , IFINT lance une OPA amicale sur Exor, actionnaire majoritaire de Perrier, des Caves de Rocquefort et de Château Margaux. Le groupe italien sera contré par Nestlé qui voulait acquérir Perrier à la suite de ses déboires aux États-Unis ayant engendré une perte nette d'un milliard de francs après la destruction de 280 millions de bouteilles contenant accidentellement du benzène. Gianni Agnelli laisse Perrier à Nestlé et rachète le reste du groupe Exor SA qu'il fusionne dans IFINT pour former une nouvelle entité qui prend la dénomination EXOR Group en 1993.

En 1994, Exor investit dans le secteur automobile américain et rachète la filiale Danone Asia. IFI transfère sa participation majoritaire dans le Club Méditerranée à Exor Group qui sera revendue en 2004 après le décès de Gianni Agnelli.

En 1999, une restructuration interne aux finances du groupe Agnelli conduit Exor Group sous la tutelle directe de la société Giovanni Agnelli B.V. avec une réorganisation de ses participations et la cession des participations minoritaires.

En 2000, la filiale française, Worms & Cie lance une OPA amicale sur le producteur de papier Arjo Wiggins Appleton et prend une participation dans la société suisse de contrôle SGS que Sergio Marchionne vient d'intégrer comme PDG pour la redresser[1].

Jusqu'en 2009, EXOR était contrôlée à 99,64 % par IFIL, Finanziaria di partecipazioni SpA, une société italienne, holding opérationnelle du groupe Agnelli, contrôlée à 69,99 % par IFI (Istituto Finanziario Industriale SpA.), elle-même propriété à 100 % de la Société Giovanni Agnelli B.V., société en commandite par actions appartenant à la famille Agnelli.

Cette société regroupe toutes les participations industrielles de la famille Agnelli, à commencer par le groupe Fiat.

Le , IFI absorbe sa filiale IFIL et prend le nom de Exor.

En 2019, d'après le classement Fortune, Exor est le vingt-huitième groupe économique du volume des ventes dans le monde[2].

Fusions, investissements et acquisitionsModifier

Exor a soutenu activement le regroupement de l'industrie automobile, tout d'abord avec la création de Fiat Chrysler Automobiles en 2014, puis avec Stellantis, née de la fusion de FCA et PSA.

Depuis sa création en mars 2009, le total du retour aux actionnaires d’Exor a été de +1460% soit un taux de croissance annuel composé de 24 %. La holding familiale Giovanni Agnelli B.V. détient 52,01 % du capital social[3].

Partner ReModifier

En , Exor lance une offre d'acquisition sur Partner Re, pour 6,4 milliards de dollars, en concurrence avec un projet de fusion entre PartnerRe et Axis Capital[4]. En août Exor fait une nouvelle offre de 6,9 milliards de dollars : l'échange arrivera au cours du premier semestre 2016[5].

En , EXOR a annoncé la signature d’un accord de vente de PartnerRe à l'assureur mutuel français Covea à hauteur de 9 milliards de dollars plus un dividende en cash de 50 millions de dollars qui sera versé avant la clôturee[6].

La vente n’a pas été finalisée car Covéa a retiré son offre le [7]. En , Exor a déclaré que Covéa investirait 1,5 milliard d’euros, en partie dans des entités gérées par PartnerRe[8].

En octobre 2021, un nouvel accord d'acquisition de 9 milliards de dollars est trouvé[9],[10].

Le 12 juillet 2022, Exor a finalisé la vente de PartnerRE à Covéa pour un montant total de 9,3 milliards d'euros (environ 8,6 milliards d’euros)[11].

The EconomistModifier

En , Exor annonce l'augmentation de sa participation dans le groupe éditorial The Economist pour 405 millions d'euros.

Cushman & WakefieldModifier

Le Exor annonce la liquidation totale de Cushman & Wakefield pour 1,278 milliard d'euros.

GEDIModifier

En , Exor a accepté de racheter à CIR, la société holding de la dynastie De Benedetti, la participation de contrôle de 43,7 % de GEDI, le premier groupe média italien, pour 102,5 millions d'euros.[12]

L'acquisition a été finalisée en , lorsque la société a atteint une participation de plus de 60 % dans GEDI, correspondant à 63,21% des droits de vote[13].

StellantisModifier

En , FCA et le Groupe PSA ont annoncé une fusion, qui sera réalisée en l’espace de 12/14 mois[14]. Le groupe Stellantis naît de cette fusion en .

En , le Président de FCA John Elkann et le Directeur général Mike Manley ont annoncé que la société née du regroupement s'appellerait Stellantis, à l’issue de cette fusion transatlantique. La fusion a eu lieu le , et les actions de la nouvelle entité s'échangent désormais sous le code mnémonique « STLA » à la Bourse italienne, à la Bourse de Paris et à la Bourse de New York. À la conclusion de la fusion, la nouvelle entité est devenue le cinquième plus gros constructeur automobile du monde en millions d'unités vendues[15].

Via Transportation IncModifier

En , un accord a été signé afin d’investir un montant total de 200 millions de dollars dans le but d’acquérir 8,87 % de Via Transportation Inc, une société technologique spécialisée dans l'optimisation dynamique et basée sur les données des systèmes de mobilité publique dans les villes du monde entier[16].

Groupe Shang XiaModifier

En , Exor a annoncé un investissement de près de 80 millions d’euros dans le groupe chinois Shang Xia, opération grâce à laquelle le holding est devenu l’actionnaire majoritaire de Shang Xia aux côtés d’Hermès International[17].

LouboutinModifier

En Exor est entré au capital du chausseur français Christian Louboutin en acquérant une participation minoritaire de 24 % grâce à un investissement de 541 millions d’euros[18].

CasavoModifier

En , Exor Seeds a participé en tant qu'investisseur principal à la levée de capital de Casavo, start-up italienne qui a développé une plateforme PropTech basée sur le modèle d'achat immédiat pour vendre, rénover et acheter des biens immobiliers en Europe[19].

Participations d'ExorModifier

Les principales participations d'Exor[20] en sont :

Société Capital social Droit de vote
Partner Re 100,0% 99,7%
Juventus Football Club 63,8% 63,8%
The Economist Group[21],[22]. 43,4% 20,0%
GEDI Gruppo Editoriale 89,6% 89,6%
Stellantis 14,4% 14.4%
CNH Industrial N.V. 26,9% 42,5%
Ferrari N.V. 22,9% 35,8%
SHANG XIA 77,3% 77,3%

ActionnairesModifier

Les principaux actionnaires d'Exor S.p.A.[23] :

Société % de capital social
Giovanni Agnelli B.V. 52,99 %
Exor N.V. 4,15 %
Harris Associates LP 4,99 %
Southeastern AM 2,96 %
Baillie Gifford 3,14 %
Norges Bank 2,87 %
Autres actionnaires 28,90 %

Données financièresModifier

Données financières en millions d'euros[24]
Année 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019
Recette totale 52 520 58 985 84 359 110 671 113 740 122 246 136 360 140 068 138 226 143 294 143 755
Résultat net -0 997 0 571 2 229 2 377 4 427 1 276 0,343 2 314 4 646 5 416 8 915
Total des actifs 71 804 78 707 123 030 125 762 132 680 150 509 156 895 176 528 163 775 166 275 172 611

SeedsModifier

L’intérêt d’Exor pour les jeunes pousses du XXIe siècle est à l’origine du lancement d’Exor Seeds, un fonds d'investissement early-stage et late-stage, dirigé par Noam Ohana depuis 2017. Exor Seeds a investi 700 millions de dollars dans plus de 60 start-up à travers le monde en se concentrant sur les secteurs de la mobilité, de la technologie financière et de la santé[25].

En septembre 2021, Exor a nommé Diego Piacentini, un ancien vice-président d’Amazon et d’Apple, au poste de conseiller d’Exor et président d’Exor Seeds.[26]

Journées des investisseursModifier

Le , EXOR a organisé sa première journée des investisseurs, animée par les équipes dirigeantes d'Exor & PartnerRe qui ont présenté des mises à jour financières ainsi que les derniers développements de leurs sociétés respectives[27].

Le , une deuxième journée a été organisée à l'occasion du 10e anniversaire d'Exor. Au cours de cet événement, John Elkann et l'équipe de direction ont illustré les performances, la croissance et les principales réalisations de la société au cours des dix dernières années[28].

Les deux événements ont eu lieu à la Fondation Agnelli à Turin (Italie).

Conseil d'administration Modifier

Conseil d'administration en fonction au [29]:

  • Ajay Banga - président
  • John Elkann - PDG
  • Alessandro Nasi di Villapaciosa - vice-président
  • Andrea Agnelli - administrateur
  • Axel Dumas - administrateur
  • Melissa Bethell - administrateur
  • Marc Bolland - administrateur
  • Lourence Debroux - administrateur
  • Ginevra Elkann - administrateur

RéférencesModifier

  1. « Sequana Document de référence Présentation du groupe page 16 » (consulté le )
  2. « Global Fortune 500 2019 »
  3. (en) « Ownership Structure EXOR », sur exor.com,
  4. Agnellis' Exor bids 6,4 billion $ for PartnerRe to trump Axis, Stephen Jewkes, Reuters, 14 avril 2015
  5. « PartnerRe agrees to be bought by EXOR, terminates merger agreement with Axis Capital », sur www.canadianunderwriter.ca (consulté le )
  6. « Exor announces memorandum of understanding for sale of PartnerRe to Covéa for $9 billion | EXOR », sur www.exor.com (consulté le )
  7. « EXOR ANNOUNCES MEMORANDUM OF UNDERSTANDING FOR SALE OF PARTNERRE TO COVÉA FOR $9 BILLION »
  8. « Exor and Covea agree investments to settle relationship after failed PartnerRE deal »
  9. (en) Giulio Piovaccari and Valentina Za et Valentina Za, « Agnellis seal $9 bln PartnerRe reinsurer sale on pre-pandemic terms », sur Reuters,
  10. Solenn Poullennec, « Assurance : Covéa met de nouveau 9 milliards de dollars sur la table pour acheter PartnerRe », sur Les Echos,
  11. (en) « EXOR COMPLETES THE SALE OF PARTNERRE TO COVÉA FOR A TOTAL CASH CONSIDERATION OF $9.3 BILLION », sur exor.com,
  12. « Agreement signed for the sale to Exor of CIR’s 43.78% shareholding in GEDI | EXOR », sur www.exor.com (consulté le )
  13. « AGREEMENT SIGNED FOR THE SALE TO EXOR OF CIR’S 43.78% SHAREHOLDING IN GEDI »
  14. « Groupe PSA and FCA agree to merge »
  15. « EXOR AND PEUGEOT 1810 STRENGTHEN RELATIONS TO SUPPORT STELLANTIS AND DISCUSS AREAS OF COMMON INTEREST »
  16. « Exor Makes $200 Million Investment in Ride-Share Company Via »
  17. « EXOR INVESTS IN SHANG XIA PARTNERING WITH HERMÈS TO TAKE THE CHINESE LUXURY COMPANY TO THE NEXT STAGE OF ITS DEVELOPMENT »
  18. « EXOR AND CHRISTIAN LOUBOUTIN PARTNER TO ACCELERATE THE DEVELOPMENT OF ONE OF THE WORLD’S PREEMINENT LUXURY BRANDS »
  19. « Italian proptech startup Casavo lands €200 million to change the way people sell, live and buy homes in Europe »
  20. EXOR ANNUAL REPORT 2020
  21. Christophe Alix et Hélaine Lefrançois, « The Economist, un hebdo qui se vend bien », Libération,‎ , p. 12-13 (lire en ligne)
  22. Eric Albert, « « The Economist » vendu à la famille Agnelli », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  23. (en) « Ownership structure », sur EXOR (consulté le )
  24. « Données financières EXOR », sur investir.lesechos.fr
  25. (en) « LETTER TO SHAREHOLDERS », sur exor.com (consulté le )
  26. (en) « DIEGO PIACENTINI JOINS EXOR AS ADVISOR AND WILL BECOME EXOR SEEDS CHAIRMAN », sur exor.com,
  27. « Exor Investor Days »
  28. « Exor, building great companies »
  29. (en) « EXOR APPOINTS AJAY BANGA AS CHAIRMAN », sur www.exor.com (consulté le )

Liens externesModifier