Ouvrir le menu principal

L'exohydrologie est l'étude des processus hydrologiques sur d'autres planètes que la Terre[1]. C'est une discipline naissante. L'exohydrologie permet au côté de l'exoclimatologie de retracer l'histoire climatique des planètes. Les fluides peuvent être différents de l'eau, par exemple les hydrocarbures liquides sur Titan.

L'exohydrologie est liée à la recherche de vie extraterrestre. En effet, de nombreux scientifiques pensent que la présence de cycles de l'eau, souterrains ou de surface, est fortement corrélée à l'apparition de la vie[1].

MarsModifier

Les différentes missions d'exploration de Mars ont montré l'existence passée de cycles hydrologiques[2]. C'est par ces observations que l'exohydrologie est née[1].

RéférencesModifier

  1. a b et c (en) Committee on Challenges and Opportunities in the Hydrologic Sciences, Water Science and Technology Board, Division on Earth and Life Studies et National Research Council, Challenges and Opportunities in the Hydrologic Sciences, National Academies Press, (ISBN 9780309222846, lire en ligne)
  2. Carbol N. A., « Les réseaux martiens: exemple d'une exohydrologie », Presse thermale et climatique, vol. 129,‎ , p. 161-175 (lire en ligne)