Ouvrir le menu principal

Evolve Tag Team Championship

Evolve Tag Team Championship
Données générales
Création
Fédération Evolve Wrestling
Champion(s) actuel(s) Angelo Dawkins et Montez Ford
Champion(s) précédent(s) Chris Dickinson et Jaka
Statistiques
Premier(s) champion(s) Drew Galloway et Johnny Gargano
Règne le plus long Chris Dickinson et Jaka (1 an, 1 mois et 5 jours)
Règne le plus court Angelo Dawkins et Montez Ford (1 an et 2 mois)
Plus grand nombre de règnes Drew Galloway
Chris Dickinson
Jaka (2)

L'Evolve Tag Team Championship (que l'on peut traduire par championnat par équipes de l'Evolve) est un championnat de catch (lutte professionnelle) par équipe de l'Evolve Wrestling. Créé le après la victoire de Drew Galloway et Johnny Gargano sur Chris Hero et Tommy End en finale d'un tournoi il a connu huit règnes et n'a jamais été vacant. Les actuels champions sont Chris Dickinson et Jaka.

Tournoi pour désigner les premiers championsModifier

Avant la création de ce championnat, l'Evolve reconnaît à partir de novembre 2011 l'Open The Freedom Gate Championship, le championnat de la Dragon Gate USA (DGUSA)[1]. Cela s'explique par le fait que Gabe Sapolsky (en), un des cofondateur de l'Evolve, est aussi vice-président de la DGUSA[2].

Le 10 novembre 2015, l'Evolve annonce l'organisation d'un tournoi pour désigner les premiers champions par équipe de l'Evolve. Il va se dérouler du 22 au 24 janvier 2016 au cours d'Evolve 53, Evolve 54 et Evolve 55[3]. Le 30 novembre, la fédération annonce les huit équipes participant à ce tournoi[4]. Timothy Thatcher qui doit faire équipe avec Zack Sabre, Jr. est victime d'une infection à staphylocoques et Sami Callihan le remplace[5].

Quarts de finale Demi-finales Finale
Ybor City, le 22 janvier 2016   Orlando, le 23 janvier 2016   Orlando, le 24 janvier 2016
Drew Gulak et TJ Perkins 15:30[6]
Drew Galloway et Johnny Gargano Tombé[7]  
Drew Galloway et Johnny Gargano Soumission[8]
Ybor City, le 22 janvier 2016
    Harlem Bravado et Lance Bravado 19:15[9]  
Harlem Bravado et Lance Bravado Tombé[7]
Orlando, le 23 janvier 2016
Anthony Nese et Caleb Konley 12:57[6]
Drew Galloway et Johnny Gargano Soumission[10]
Ybor City, le 22 janvier 2016
    Chris Hero et Tommy End 25:48[11]
Chris Hero et Tommy End Tombé[7]  
Sami Callihan et Zack Sabre, Jr. 28:15[6]  
Chris Hero et Tommy End Tombé[8]
Ybor City, le 22 janvier 2016
    Beretta et Rocky Romero 28:35[9]
Beretta et Rocky Romero Tombé[7]
Bill Carr et Dan Barry 15:32[6]


Listes des détenteurs de l'Evolve Tag Team Championship.
# Champions Nombre de règne ensemble Date Durée Lieu Évènement Notes Réf
1 Drew Galloway et Johnny Gargano 1 2 mois et 9 jours Orlando, Floride Evolve 55 Ils battent Chris Hero et Tommy End en finale d'un tournoi. Ils ont le règne le plus court. [10]
2 Drew Gulak et Tracy Williams 1 3 mois et 14 jours Dallas, Texas Evolve 59 [12]
3 Drew Galloway (2) et Dustin 1 3 mois et 28 jours New York, New York Evolve 64 [13]
4 Fred Yehi et Tracy Williams (2) 1 5 mois et 9 jours Joppa, Maryland Evolve 73 Dans un match à quatre équipe à élimination. Chris Hero remplace Galloway, les deux autres équipes sont Drew Gulak et Tony Nese ainsi que Blaster McMassive et Flex Rumblecrunch. [14]
5 Chris Dickinson et Jaka 1 2 mois et 16 jours New York, New York Evolve 82 [15]
6 Anthony Henry et James Drake 1 2 mois et 14 jours Charlotte, Caroline du Nord Evolve 88 [16]
7 ACH et Ethan Page 1 1 jour Detroit, Michigan Evolve 92 [17]
8 Chris Dickinson et Jaka 2 1 an, 1 mois et 5 jours Summit, Illinois Evolve 93 [18]
9 Angelo Dawkins et Montez Ford 1 1 an, 1 mois et 10 jours Ybor City, Floride Evolve 114 [19]

Notes et référencesModifier

  1. (en) Nick Paglino, « DGUSA and EVOLVE Announce Union Between Promotions », sur WrestleZone, (consulté le 19 octobre 2016).
  2. (en) Darryn Simmons, « Pro Wrestling: Gabe Sapolsky Talks Dragon Gate USA/EVOLVE Union », sur Bleacher Report, (consulté le 19 octobre 2016).
  3. (en) Marc Middleton, « EVOLVE Announces Tournament To Crown First Tag Team Champions With Johnny Gargano And Others », sur Wrestling Inc., (consulté le 18 octobre 2016).
  4. (en) Larry Csonka, « All Eight Teams Confirmed For The Evolve Tag Team Tournament », sur 411mania, (consulté le 18 octobre 2016).
  5. (en) Jeremy Thomas, « UPDATED: EVOLVE Pulls Timothy Thatcher From Weekend Shows », sur 411mania, (consulté le 18 octobre 2016).
  6. a b c et d (en) « EVOLVE #53 », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 18 octobre 2016).
  7. a b c et d (en) Sean Radican, « 1/22 EVOLVE 53 iPPV Report – RADICAN Reviews Night 1, including early MOTY contender », sur PWTorch, (consulté le 18 octobre 2016).
  8. a et b (en) Larry Csonka, « Csonka’s Evolve 54 Review 1.23.16 », sur 411mania, (consulté le 18 octobre 2016).
  9. a et b (en) « EVOLVE #54 », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 18 octobre 2016).
  10. a et b (en) Larry Csonka, « Csonka’s Evolve 55 Review 1.24.16 », sur 411mania, (consulté le 18 octobre 2016).
  11. (en) « EVOLVE 55 », sur Cagematch (consulté le 18 octobre 2016).
  12. (en) Larry Csonka, « Csonka’s Evolve 59 iPPV Review 4.02.16 », sur 411mania, (consulté le 18 octobre 2016).
  13. (en) J. J. Williams, « EVOLVE 64 results: Timothy Thatcher vs. Marty Scurll, Matthew Riddle vs. Roderick Strong », sur Figure Four / Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 18 octobre 2016).
  14. (en) Larry Csonka, « Csonka’s Evolve 73 Review 10.12.16 », sur 411mania, (consulté le 17 mai 2017)
  15. (en) Warren Taylor, « EVOLVE 82 Results & Review », sur Voices of Wrestling, (consulté le 17 mai 2017)
  16. (en) Taylor Maimbourg, « EVOLVE 88 RESULTS & REVIEW » [archive], sur www.voicesofwrestling.com, (consulté le 7 août 2018)
  17. (en) Claire Elizabeth, « Evolve 92 recap & review: Troll Boyz win the titles, Matt Riddle has a bad night, and Zack Sabre, Jr. loves the wrestling » [archive], sur www.cagesideseats.com, (consulté le 7 août 2018)
  18. (en) Taylor Maimbourg, « EVOLVE 93 (SEPTEMBER 23) RESULTS & REVIEW » [archive], sur www.voicesofwrestling.com, (consulté le 7 août 2018)
  19. (en) Joseph Currier, « NXT'S FABIAN AICHNER WINS EVOLVE CHAMPIONSHIP » [archive], sur www.f4wonline.com, (consulté le 1er novembre 2018)