Ouvrir le menu principal

L'Everesting est une activité cycliste originaire d'Australie (et plus précisément de Melbourne) au cours de laquelle les participants doivent monter (et descendre) une ascension de leur choix, autant de fois qu'il est nécessaire pour atteindre un dénivelé équivalent à l'altitude du Mont Everest.

Sommaire

HistoireModifier

Ce défi trouve son origine dans une pratique d'entraînement physique initiée par George Mallory, petit fils de l'alpiniste George Mallory, pour la préparation de sa propre tentative, victorieuse, d'ascension de l'Everest. En 1994, George Mallory gravit à vélo huit fois consécutivement le Mont Donna Buang (en), une montagne des Alpes victoriennes en Australie[1]. Les règles de l'Everesting, inspirées par l'entreprise de Mallory, ont ensuite été formalisées par Andy van Bergen[2]. Le principe est simple : une seule face d'une seule montée de son choix, en aller-retour uniquement, et d'une seule traite (sans dormir, arrêts repas et autres bien sûr autorisés).

Le lancement officiel de l'Everesting a eu lieu le 28 février 2014. Sur les 120 athlètes invités par Andy Van Bergen, 65 ont relevé le défi et 40 ont réussi leur tentative[3]. Au 25 novembre 2015, 815 réussites étaient enregistrées sur le site, avec plusieurs dizaines de nouvelles chaque mois (1426 le 12 novembre 2016)[4].

L'Everesting a réussi à conquérir de nombreux adeptes sur tous les continents, même si les tentatives venant d'Australie ou du Royaume-Uni restent prépondérantes. De nombreux articles lui ont été consacrés dans la presse généraliste, spécialisée et sur internet[5], et Strava, le site de référence d'enregistrement et de partage de parcours cyclistes, en a même fait un challenge proposé à ses membres[6].

Everesting remarquablesModifier

  • Le 12 Avril 2019, Diego Martinez Culebra a réalisé le premier double Everesting : 17769 m de dénivelé, 379,2 km en 41 heures et 42 minutes sur le Mur de Huy en Belgique.
  • Craig Cannon démarra un Everesting et l'acheva par le record du monde du plus important dénivelé gravi en 48 heures, avec 29 146 mètres[7].
  • Antoine Balle fut à 14 ans le plus jeune lauréat de l'Everesting. Il a grimpé 102 fois la rue du Moulin à Binche (Binche en Belgique).Il a réussi cet exploit en 9 heures et 49 minutes.
  • La première femme à accomplir un Everesting fut Sarah Hammond en février 2014, en grimpant huit fois le mont Buffalo en Australie[8].
  • Scottie Weiss a réalisé l'Everesting le plus rapide, en 8 heures et 58 minutes, en grimpant 48 fois la Mill Mountain (en) à Roanoke (Virginie)[9],[10]. Ce record a été battu par Tobias Lestrell qui a grimpé 53 fois la montée de Ferny Creek (en)en Australie en 8 heures et 46 minutes. 
  • Le premier Everesting virtuel a été achevé par Frank Garcia, en utilisant le simulateur Zwift : 314 répétitions du Watopia Wall[11].
  • Robert Charbonnier a été le premier Everester français, avec 22 montées du Mont Chauve d'Aspremont dans la nuit du 7 au 8 novembre 2014[12].
  • Le 2 janvier 2017, l'ancien cycliste professionnel Jens Voigt a réalisé l'Everesting du Teufelsberg dans le cadre d'une action caritative[13].
  • Richie Porte est le premier coureur cycliste professionnel en activité à effectuer un Everesting. Le 3 août 2019, il monte 10,5 fois le col de la Madone, en compagnie de Cameron Wurf[14]

High Rouleurs SocietyModifier

Le 3 avril 2015, Andy van Bergen a lancé un nouveau défi, en parallèle de l'Everesting : la High Rouleurs Society[15]. Le participant doit s'engager à accomplir au moins 10000 m de dénivelé, soit sur un parcours de plus de 400 km et en moins de 36 heures, soit sans contrainte de distance et de durée, mais d'une seule traite.

Notes et référencesModifier

  1. « Mt Everest in a Day | CyclingTips », sur cyclingtips.com.au (consulté le 25 novembre 2015)
  2. (en) « THE RULES - EVERESTING » (consulté le 4 novembre 2015)
  3. « Everesting: climbing 8,848 metres in a single ride | CyclingTips », sur cyclingtips.com.au (consulté le 26 novembre 2015)
  4. (en-US) « Hall of Fame - EVERESTING », sur EVERESTING (consulté le 25 novembre 2015)
  5. (en-US) « MEDIA - EVERESTING », sur EVERESTING (consulté le 25 novembre 2015)
  6. « Strava Climbing Challenge », sur www.strava.com (consulté le 25 novembre 2015)
  7. (en) « American rider takes hill repeats to a new level by breaking climbing world record », (consulté le 26 novembre 2015)
  8. (en-US) « Everesting: A new mountain to climb for cyclists », sur Executive Style, https://plus.google.com/115489170882046467359 (consulté le 26 novembre 2015)
  9. « Radford man now world record holder in 'Everesting' », sur www.roanoke.com (consulté le 26 novembre 2015)
  10. « Cyclist tackles Everest on Mill Mountain », sur www.roanoke.com (consulté le 26 novembre 2015)
  11. (en-US) « The First Man To Ride A Bicycle Up Everest, From His Den », sur Indefinitely Wild (consulté le 26 novembre 2015)
  12. « Everesting le Mont Chauve - Robert Charbonnier's 227,6 km bike ride », sur Strava (consulté le 25 novembre 2015)
  13. « JENSIE'S EVEREST CHALLENGE », sur ammado (consulté le 4 janvier 2017)
  14. « Everesting the Madone - Richie Porte's 270,9 km bike ride », sur Strava (consulté le 5 août 2019)
  15. (en-US) « HIGH ROULEURS SOCIETY », sur HIGH ROULEURS SOCIETY (consulté le 7 décembre 2015)

Liens externesModifier