Euterpe

muse de la musique

Euterpe
Mythologie grecque
Euterpe mosaïque romaine du IIe siècle, Museu Nacional Arqueològic de Tarragona (ca)
Euterpe
mosaïque romaine du IIe siècle, Museu Nacional Arqueològic de Tarragona (ca)
Caractéristiques
Fonction principale Patronne de la Musique
Résidence Mont Olympe
Lieu d'origine Grèce antique
Période d'origine Antiquité greco-romaine
Groupe divin Muses
Compagnon(s) Apollon
Famille
Père Zeus
Mère Mnémosyne
Fratrie Calliope, Clio, Érato, Melpomène, Polymnie, Terpsichore, Thalie, Uranie

Dans la mythologie grecque, Euterpe (en grec ancien Εὐτέρπη / Eutérpê, « qui sait plaire », de εὖ / , « bien » et de τέρπω / térpô, « plaire ») était la muse qui présidait à la musique.

Euterpe Sculpture

Elle avait inventé ou suggéré l'invention de l'aulos (flûte double). Représentée comme une jeune fille couronnée de fleurs et jouant de la flûte, cet instrument est donc l'un de ses attributs[1].

Des papiers de musique, des hautbois et autres instruments sont souvent disposés auprès d'elle. Par ces attributs, les anciens ont voulu exprimer combien les arts ont de charme pour ceux qui les cultivent. Elle est parfois associée à la lyre afin de symboliser « toute l'entreprise de découverte et d'expression de l'harmonie du cosmos »[2].

Notes et référencesModifier

  1. Guy De Tervarent, Attributs et symboles dans l'art profane : Dictionnaire d'un langage perdu (1450-1600), Librairie Droz, , p.94.
  2. Nina S. Hellerstein, Mythe et structure dans les Cinq grandes odes de Paul Claudel, Presses Univ. Franche-Comté, , p.124.

AnnexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :