Eustache

page d'homonymie

Sur les autres projets Wikimedia :

Eustache est un ancien surnom utilisé comme prénom et nom de famille.

Prénom et patronymeModifier

ÉtymologieModifier

Du latin Eustachius, provenant du grec Eustakhios, construit sur eustakhus signifiant qui porte de beaux (εὖ) épis (στάχυς), et, par extension, qui a une riche récolte[1] ou qui est fécond. Eustache est la forme française de ce nom[2].

OrigineModifier

Nom popularisé par saint Eustache, saint chrétien dont la vie légendaire s'apparente celle de saint Hubert : leur attribut commun étant un cerf portant une croix sur le front ou dans ses bois.

Eustache est fêté le 20 septembre[3] ou à différentes autres dates selon le saint auquel il est rattaché.

Eustache est aussi un nom de famille français qui se rencontre principalement en Normandie (notamment dans la Manche) et dans les Antilles françaises, notamment en Martinique.

VariantesModifier

Saint Eustache étant parfois qualifié d'Eustathe (= constant, placide), dont la signification correspond peu ou prou au nom romain du futur saint (= Placidus), les deux noms[4] sont apparentés (la fête chrétienne est le même jour) mais employés concurremment[5] ou confondus[6].

On trouve les variantes Eustace ou Eustace[7], du nom[8] d'Eustace[9], voire Eustaice et Eustaise, inemployées.

Saints chrétiensModifier

Plusieurs saints chrétiens répondent au nom d'Eustache : voir Saint Eustache  

DynastieModifier

C'est le nom de plusieurs comtes de Boulogne dont le plus célèbre est Eustache III de Boulogne, frère de Godefroy de Bouillon, mort en 1125. Il eut pour fille et pour héritière Mathilde de Boulogne, qui épousa Étienne de Blois, depuis roi d'Angleterre. Eustache IV de Boulogne, son petit-fils, mort en 1153, disputa la Normandie à Geoffroy V, puis à Henri Plantagenet.

Autres personnalités portant ce prénomModifier

Autres personnalités portant ce patronymeModifier

DiversModifier

SourceModifier

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Notes et référencesModifier

  1. Epithète rappelant la légende arthurienne du riche pêcheur, légende fixée à l'époque de celle de Saint Eustache..
  2. Chantal Tanet et Tristan Hordé, Dictionnaire des prénoms, Paris, Larousse, , 675 p. (ISBN 978-2-03-583728-8), p. 229.
  3. Voir saint Eustache sur Nominis
  4. Ainsi que celui de Placide, en l'occurrence. Quoique les saints soient distincts (Saint-Placide est fêté le 5 octobre).
  5. Si l'on peut dire, étant l'un et l'autre peu répandus. Il existe effectivement un Saint-Eustathe, lui aussi fêté chrétiennement le 20 septembre, mais le premier Saint-Eustathe connu, évêque d'Antioche (au début du VIe siècle) déposé par les Ariens, était autrefois fêté le 16 juillet.
  6. Les Russes les employaient indifféremment jusqu'à l'orée du XXe siècle.
  7. Orthographe conservée par les Anglo-Saxons, qui lui préfèrent toutefois la forme contractée Stacey ou Stacy.
  8. On connait déjà un certain Eustase d'Aoste, actif au Ve siècle.
  9. Eustasius (circa 560 - circa 629), principal disciple de Saint Colomban et son successeur à la tête de l'évêché de Luxeuil ; Eustace/Eustache est toutefois fêté le 29 mars.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier