Équipe cycliste Eurotel

(Redirigé depuis Eurotel)

Eurotel-Samro est une équipe cycliste française ayant été créée en 1992 par Yvan Raphanel, portant le nom de l'une de ses entreprises, et dirigée par Didier Paindavaine.

HistoireModifier

Annoncée dès la fin de l'année 1991, elle est sponsorisée par la société d'Yvan Raphanel Eurotel qui fabrique du matériel inox et l'installation de cuisines pour les collectivités[1]. L'équipe Eurotel-Samro naît au début de la saison 1992. Elle est basée en France et est dirigée par Didier Paindavaine qui venait de quitter l'équipe cycliste Mosoca Eurotel au poste de directeur sportif. Elle possède cinq coureurs qui étaient déjà professionnels l'année précédente, mais aucun vrai leader. Elle permet à un certain nombre de jeunes coureurs de débuter, dont Franck Morelle, champion de France amateur en 1990. Elle doit débuter au Tour méditerranéen 1992 avec 10 coureurs qui part à 9 au Tour du Haut-Var[2]. Pendant la saison, elle obtient peu de résultats. L'équipe ne participe d'ailleurs a la Coupe de France, 4 Jours de Dunkerque, Route du Sud, elle refuse sa sélection au Critérium du Dauphiné libéré faute de pouvoir aligner 8 coureurs[3]. Les coureurs de l'équipe passent rapidement pour les "smicard du peloton" comme l'explique le Belge Claude Rudelopt au Soir en 1992. Mais au championnat de Belgique, il est accompagné tout de même d'un mécanicien et d'un soigneur pour deux coureurs, ce qui traduit le manque criant de moyens de la petite formation[4]. L'équipe voit un de ses coureurs sélectionné au championnat du monde : Akira Asada[5].En difficulté financière, Eurotel dans un premier temps cherche un partenaire financier pour pouvoir grandir et payer convenablement ces coureurs[6]. À la fin de la saison, l'équipe disparaît faute de finances et après avoir renoncé à chercher un partenaire secondaire. Elle n'a en effet pas pu payer une partie des salaires ce qui a provoqué le départ de Didier Paindavaine qui devait amener un budget et n'a jamais pu respecter son engagement dans une période de crise financière et son remplacement par Patrick Valcke, celui-ci n'ayant pas pu trouver des partenaires malgré ses connaissances du milieu. Une partie de l'équipe fusionne avec l'équipe russe Russ-Baikal[7].

Championnat du mondeModifier

Principaux coureursModifier

Source sur "cyclingbase.com"[8]:

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Cyclisme - archives.lesoir.be du 27/11/1991 - consulté le 01/12/2010
  2. Ruta del sol - archives.lesoir.be du 10/02/1992 - consulté le 02/12/2010
  3. Boxe - archives.lesoir.be du 21/04/1992 - consulté le 02/12/2010
  4. Le bonheur tout simplement - archives.lesoir.be du 29/06/1992 - consulté le 02/12/2010
  5. Des équipes pour Benidorm - archives.lesoir.be du 26/08/1992 - consulté le 02/12/2010
  6. De nouvelles sociétés prêtes à investir outre quiévrain La France pousse le grand braquet - archives.lesoir.be du 15/10/1992 - consulté le 02/12/2010
  7. Les Français en exil de l'état d'esprit à l'état des choses pour Laurent Jalabert, La coupe est reine Quatre équipe à l'étranger - archives.lesoir.be du 08/02/1993 consulté le 02/12/2010
  8. (fr) « Eurotel-Bio-Technica-Samro (1992) », sur cyclingbase.com (consulté le 2 décembre 2010)

Lien externeModifier