Ouvrir le menu principal

Eugenio Santoro

sculpeur et peintre italien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Santoro.
Eugenio Santoro
Eugenio Santoro - Bird.jpg
Oiseau fait avec des branches, œuvre de Eugenio Santoro
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
CourtelaryVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Eugenio Santoro, né le à Castelmezzano, en Italie et décédé le 13 mai 2006 à Courtelary, en Suisse, était un sculpteur et un peintre suisse d'origine italienne.

BiographieModifier

Après cinq années d'école élémentaire, il a entrepris un apprentissage d'ébéniste dans son village natal. Pendant la Seconde Guerre mondiale en 1940, il est sur le front d'Albanie, puis au nord de la Grèce, où il sera fait prisonnier et déporté en Allemagne dans un camp de travaux forcés en Basse-Rhénanie. De retour à Castelmezzano en avril 1945, il travaille comme employé municipal avant d'ouvrir un petit atelier de menuiserie. En proie à des difficultés financières, il est contraint de vendre son bien.

En 1964, il quitte l'Italie pour la Suisse et s'installe d'abord à Cormoret, puis à Courtelary dans le Jura bernois, où il travaillera à la fabrique de chocolat Camille Bloch. C'est d'ailleurs à l'occasion du jubilé de l'usine, en 1979, qu'il entreprend de peindre une vue des bâtiments. Sa passion pour l'art naît à ce moment-là. Il peindra, sculptera, dessinera.

Une première exposition de ses œuvres a lieu durant l'année 1986 à Espace Noir à Saint-Imier, sous l'impulsion de Maurice Born. Ce dernier le présentera trois ans plus tard à Michel Thévoz, conservateur de la Collection de l'art brut, à Lausanne qui lui consacrera une exposition. Une deuxième exposition, dans le même lieu, a eu lieu en 2004.

PublicationModifier

  • Maurice Born, Eugenio Santoro, Lausanne, Collection de l'art brut,
    Article dans L'Art brut N°16

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :