Ouvrir le menu principal
Eugen Meindl
Bundesarchiv Bild 183-2006-0124-503, General Eugen Meindl.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
MunichVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Allégeance
Activité
Autres informations
Arme
Grade militaire
Conflits
Commandement
Distinctions

Eugen Meindl, né le et mort le , est un militaire allemand.

Il a participé à la Première et Seconde Guerre mondiale. Il est général dans les Fallschirmjäger lors de la dernière.

BiographieModifier

Né en 1892, Eugen Meindl s'est enrôlé dans l'armée en 1912 et a servi pendant la Première Guerre mondiale . Meindl a servi avec diverses unités d'artillerie dans la Reichswehr , les forces armées d'après-guerre de la République de Weimar , puis dans la Wehrmacht de l'Allemagne nazie . En novembre 1938, Meindl fut nommé commandant du 112ème régiment d'artillerie de montagne à Graz . Promu Oberst (colonel) , il a dirigé le "groupe Meindl" et a effectué son tout premier saut en parachute à Narvik. Il a été transféré dans la Luftwaffe en novembre 1940.

Au cours de l' invasion aérienne de la Crète , Meindl a sauté près du pont Platanias , où il a été touché à la poitrine et grièvement blessé. En février 1942, Meindl, promu Generalmajor , devient commandant de la nouvelle division de la Luftwaffe Meindl en Union soviétique.

En 1943, il est promu général du 2e corps de parachutistes , qu'il dirige à l'ouest sur le front d'invasion, puis à Clèves et dans le Reichswald. Le corps de Meindl a combattu à Goch et dans le Weseltête de pont, où il a été nommé commandant le 5 mars 1945. Meindl a immédiatement informé le haut commandement que la tête de pont devait être évacuée, mais n'a pu obtenir l'accord de Hitler jusqu'au 9 mars au soir. Au cours des quatre jours qui ont suivi, Meindl avait déjà organisé l'évacuation de la tête de pont et avait donc pu emporter les restes de sept divisions et de deux unités de panzers avec la plupart de leurs équipements. dans ses mots, "tout ce qui allait flotter est revenu". Meindl a continué à commander le 2e corps de parachutistes jusqu'à sa capitulation finale à Grossbrekendorf, près de Schleswig, au début du mois de mai. Il est mort en 1951.

RéférencesModifier