Ouvrir le menu principal

Eugène Ruffy

politicien suisse
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ruffy.

Eugène Ruffy
Illustration.
Eugène Ruffy
Fonctions
32e conseiller fédéral

(5 ans, 9 mois et 30 jours)
Élection
Réélection
Prédécesseur Antoine Louis John Ruchonnet
Successeur Marc-Emile Ruchet
Chef du Département militaire

(9 mois et 30 jours)
Prédécesseur Eduard Müller
Successeur Eduard Müller
Président de la Confédération suisse

(1 an)
Élection
Vice-président Eduard Müller
Chancelier Gottlieb Ringier
Prédécesseur Adolf Deucher
Successeur Eduard Müller
Chef du Département politique

(1 an)
Prédécesseur Adolf Deucher
Successeur Eduard Müller
Chef du Département de l'intérieur

(2 ans, 4 mois et 14 jours)
Prédécesseur Karl Schenk
Successeur Adrien Lachenal
Chef du Département de justice et police

(1 an, 7 mois et 15 jours)
Prédécesseur Louis Ruchonnet
Successeur Edurard Müller
Conseiller national

(11 ans, 11 mois et 8 jours)
Législature 12e (1881-1884)
13e (1884-1887)
14e (1887-1890)
15e (1890-1893)
16e (1893-1896)
Président du Conseil national

(11 mois et 30 jours)
Prédécesseur Erwin Kurz
Successeur Heinrich Häberlin
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Lutry (Suisse)
Date de décès (à 65 ans)
Lieu de décès Berne (Suisse)
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Parti politique Parti radical-démocratique (PRD)
Père Victor Ruffy

Eugène Ruffy
Conseillers fédéraux de Suisse
Présidents de la Confédération suisse

Eugène Ruffy est un homme politique suisse, né le à Lutry et mort le , fils de Victor Ruffy. Membre du Parti radical-démocratique, il fut élu au Conseil d'État du Canton de Vaud le et fut conseiller fédéral de 1894 à 1899. En 1898 il épouse Alice Mégroz, la fille d'un négociant en soierie suisse, Marc- Auguste- Louis Mégroz.

BiographieModifier

Eugène Ruffy fait ses études de droit à Lausanne (membre de l'association d'étudiants Helvetia), les poursuit en Allemagne et à Paris. Stagiaire chez Louis Ruchonnet, puis avocat, il fait grâce à son protecteur une carrière rapide: il est élu en 1882 au Grand Conseil et succède la même année à Ruchonnet au Conseil national. Son investissement dans la Constituante de 1884 lui permet de s'imposer "comme le leader d'un parti orphelin de Ruchonnet et souvent livré à d'incessantes guerres des chefs". Ruffy entre en 1885 au Conseil d'Etat et dirige le Département de l'instruction publique: il y achèvera le travail de Ruchonnet en faisant passer la loi du 10 mai 1890 sur la création de l'Université de Lausanne.

En 1893, Eugène Ruffy est élu au Conseil fédéral. Il dirigera successivement le Département de justice et police, le Département de l'intérieur, le Département politique et le Département militaire. Il préside le Conseil fédéral en 1898. En 1900, Ruffy abandonne ses charges fédérales pour prendre la direction de l'Union postale universelle jusqu'à sa mort.

SourcesModifier

Liens externesModifier